Joe Biden veut faire passer le gouvernement à l’électrique

L’administration Biden vient d’annoncer une décision majeure dans le cadre de sa stratégie de lutte contre le réchauffement climatique et la pollution de l’air. Comme l’affirme The Verge, elle veut remplacer les véhicules gouvernementaux actuels par une flotte entièrement électrique.

Remplacer les véhicules thermiques par des modèles zéro émission est de nos jours plus qu’une nécessité. En effet, les gaz à effet de serre émis par nos moyens de transport sont en partie l’une des causes du phénomène de dérèglement climatique qui affecte tous les continents. Face à cette réalité, Joe Biden avait promis lors de sa campagne de remplacer la flotte du gouvernement par des véhicules électriques. Un projet qui est visiblement sur le point de se concrétiser.

Crédits Pixabay

Lors d’un briefing tenu lundi dernier dans le cadre de l’annonce de son plan « Buy American », le nouveau locataire de la Maison Blanche a laissé entendre que les véhicules thermiques en service au sein de l’administration seraient progressivement remplacés par des électriques.

Des véhicules électriques fabriqués par des entreprises américaines

« Le gouvernement fédéral possède également une énorme flotte de véhicules, que nous allons remplacer par des véhicules électriques propres fabriqués ici même en Amérique, par des travailleurs américains », a déclaré le président américain, rapporte The Verge. Il faut savoir qu’en 2019, la flotte du gouvernement comprenait environ 650 000 véhicules (245 000 véhicules civils, 173 000 véhicules militaires et 225 000 véhicules du service postal).

Autant dire que l’annonce de Biden est une bonne nouvelle pour des groupes américains tels que Tesla, Ford, General Motors, Rivian ou encore Lordstown. Dans le cas de Ford, la marque a par exemple annoncé qu’elle investirait 11 milliards de dollars pour lancer une nouvelle série de véhicules électriques, dont la Mustang Mach-E et une version électrique de la F-150, une camionnette qui rencontre un énorme succès auprès des acheteurs.

Quid de Tesla ?

En ce qui concerne General Motors, le groupe investira 27 milliards de dollars dans la production de véhicules électriques et autonomes d’ici 2025. On se pose toutefois des questions sur le cas de Tesla. En effet, l’entreprise fabrique principalement des voitures électriques haut de gamme. Reste à savoir si de tels produits occuperont une grande place au sein de l’administration américaine. Le cas échéant, Elon Musk et ses collaborateurs pourront toujours compter sur la réputation de leur société d’être le leader mondial des voitures zéro émission.