John Carmack, Directeur technique d’Oculus, quitte la société pour travailler sur une intelligence artificielle poussée

John Carmack avait-il préparé son départ du monde de la réalité virtuelle ? Impossible de ne pas le penser, alors que l’homme avait confié qu’il trouvait que la technologie avançait très peu lors d’une cérémonie. Et aujourd’hui, l’un des esprits derrière Quake ou encore Doom s’est exprimé sur son compte Twitter à propos du poste qu’il occupe chez Oculus, firme détenue par Facebook et bossant sur la réalité virtuelle. L’homme a tout simplement décidé de quitter son poste de Directeur technique pour se concentrer sur l’intelligence artificielle à un niveau poussé, tout en restant consultant.

Une nouvelle page s’ouvre donc pour John Carmack qui s’aventure sur le terrain d’une autre technologie promise à un grand avenir.

Crédits Pixabay

C’est depuis chez lui que l’homme bossera sur l’intelligence artificielle.

Une nouvelle aventure pour un employé majeur d’Oculus Rift

John Carmack l’avait récemment fait savoir : la façon dont évolue la réalité virtuelle le frustre énormément. L’homme expliquait ne pas atteindre les attentes formulées par cette technologie et ses nombreuses possibilités.

John Carmack, occupant le poste de Directeur technique depuis 2013 chez Oculus, a donc décidé de quitter cet emploi comme il l’annonce sur Facebook. Il sera désormais consultant pour la firme de Facebook spécialisée dans la réalité virtuelle.

Son nouvel objectif ? L’intelligence artificielle, avec la promesse de bosser sur une technologie encore plus puissante, capable d’agir comme un être humain – et passer le test de Turing ? L’homme semble plutôt confiant et annonce désormais « travailler sur mes recherches à la maison, avec mon fils rejoignant le projet ». Il s’agit donc là d’une nouvelle voie familiale, qui aura lieu à domicile. John Carmack a en tout cas beaucoup d’espoir quant à cette « artificial general intelligence », précisant qu’il est possible de l’atteindre et avoir « la chance non négligeable de pouvoir faire la différence ».

John Carmack n’a pas plus précisé ses objectifs dans sa publication Facebook. Après des années passées chez Oculus (et un procès contre Bethesda remporté, le studio l’accusant notamment d’avoir volé des secrets sur la réalité virtuelle), un nouveau chapitre s’ouvre donc pour l’homme. Espérons que ce projet soit plus prolifique qu’avec Oculus, qui des années après son lancement n’est toujours pas aussi accessible et performant que prévu.

Starting this week, I’m moving to a "Consulting CTO” position with Oculus.I will still have a voice in the development…

Publiée par John Carmack sur Mercredi 13 novembre 2019

Mots-clés oculus