John McAfee mis en examen pour fraude boursière

Nouvelle affaire judiciaire pour John McAfee, le sulfureux homme d’affaires américain derrière la firme d’édition de logiciels McAfee. Comme rapporté par le site The Verge, John McAfee a été inculpé aux côtés de son conseiller et garde du corps Jimmy Gale Watson Jr. par la cour fédérale de Manhattan pour fraude électronique, association de malfaiteurs et entente en vue de commettre une fraude en valeur mobilière et du blanchissement d’argent.

7 chefs d’accusation sont retenus contre McAfee et Watson, pouvant donner lieu à des peines de prison allant de 5 à 20 ans chacun.

Photo de Benjamin Nela – Pixabay.com

Les faits se seraient déroulés entre décembre 2017 et octobre 2018, période durant laquelle McAfee aurait profité de son compte Twitter – référence comme étant vérifié par le réseau social – pour manipuler le marché de certaines cryptomonnaies en vue de les revendre plus cher par la suite.

John McAfee accusé d’avoir manipulé le marché de certaines cryptomonnaies sur Twitter

Appelée “pump and dump” (“gonfler et larguer”) outre atlantique, cette technique consiste à gonfler artificiellement la valeur mobilière d’un bien par des déclarations mensongères dans le seul but de les revendre par la suite et d’en tirer un profit ; McAfee aurait profité de sa large base d’abonnés Twitter – plus d’un million à l’heure actuelle – pour promouvoir certaines cryptomonnaies comme le Dogecoin et le Reddcoin à travers des tweets habilement nommés “Monnaie du jour“.

McAfee aurait ainsi acheté de larges quantités de ces cryptomonnaies et dissimulé ses intentions de revendre ces actifs après les avoir largement promus comme des investissements valables sur le long-terme qui pourrait “changer le monde“.

Comme allégué, McAfee et Watson ont exploité une plateforme de réseau social très populaire et l’enthousiasme d’investisseurs dans le marché émergeant des cryptomonnaies pour se faire des millions à travers des mensonges et des calomnies” a ainsi déclaré le procureur de Manhattan Audrey Strauss dans un communiqué. Le Directeur Assistant du FBI William F. Sweeney Jr. ajoute également que cette technique de manipulation “pump and dump” aurait permis à la paire de récolter “presque deux millions de dollars“.

McAfee toujours détenu en Espagne

John McAfee, qui n’est jamais du genre à garder sa langue dans sa poche, est accoutumé aux déclarations grandiloquentes et aux provocations diverses envers les institutions policières des États-Unis ; en 2018, l’homme d’affaires américain avait proclamé son dédain envers la Securities and Exchange Commission, l’organisme de réglementation et de contrôles des marchés financiers américain, en “accueillant l’opportunité de leur faire un nouveau trou de balle“.

Il est actuellement toujours en attente d’extradition vers les États-Unis après avoir été placé en détention en Espagne le 6 octobre 2020 pour évasion fiscale.

Mots-clés cryptomonnaie