John McAfee promet de révéler l’identité de Satoshi Nakamoto

La communauté affiliée à la cryptomonnaie est actuellement tiraillée. Certains veulent connaître la vraie identité de Satoshi Nakamoto. D’autres craignent que, si celle-ci est révélée au grand public, des conséquences négatives puissent en découler.

John McAfee, l’expert américain en cybercriminalité et fondateur du logiciel McAfee, fait partie de ceux qui sont excédés de tout le mystère entourant le créateur du Bitcoin.

Crédits Pixabay

Rappelons que Satoshi Nakamoto est le pseudonyme utilisé par le fondateur inconnu du Bitcoin et de la première blockchain. Si l’on en croit ses rumeurs, il serait d’origine japonaise et serait né le 5 avril 1975.

Cependant, nombreux sont ceux qui doutent de la véracité de ces informations et du fait qu’il soit réellement une seule personne.

Pour John McAfee, les rumeurs qui circulent à son propos doivent cesser. Par le passé, il a déjà affirmé connaître la personne qui se cache derrière le pseudo. Dernièrement, il a menacé de révéler la vraie identité de Satoshi Nakamoto si celui-ci ne se décide pas à se présenter.

Il a promis de révéler un indice chaque jour

Pour John, les fausses déclarations de personnes, comme celles de Craig S. Wright, nuisent au développement du secteur dans son ensemble. En effet, cet entrepreneur australien a prétendu être le créateur du Bitcoin.

« Le « Qui est Satoshi ? » Le mystère doit finir ! Premièrement : Ce n’est pas la CIA ni aucune agence d’aucun gouvernement mondial. C’est un groupe de personnes, mais le white paper (ou livre blanc du bitcoin) a été écrit par un homme, qui réside actuellement aux États-Unis », a-t-il publié via Twitter.

L’argument de l’informaticien est que la révélation de l’identité du véritable fondateur du bitcoin fera gagner du temps et de l’énergie. Il estime que trop d’efforts sont gaspillés dans la vérification des rumeurs. Il a rappelé que « la fausse prétention de Craig Wright d’être Satoshi est entièrement responsable de l’escroquerie de BSV qui nous a tous blessés. »

« J’ai protégé l’identité de Satoshi. Il est temps, cependant, que cela soit mis au tapis. Les imposteurs prétendent être lui, nous dépensons temps et énergie à sa recherche – c’est du gaspillage », a-t-il poursuivi. Il a promis de révéler, chaque jour, un indice sur l’identité de Satoshi jusqu’à ce que celui-ci se décide enfin. 

Beaucoup préfèrent que Satoshi reste inconnu

Cependant, une grande partie de la communauté se dit ne pas être prête à connaître la personne ou le groupe qui se cache derrière le pseudonyme. Beaucoup de passionnés de crypto préfèrent Satoshi reste inconnu.

Ils craignent que, si sa couverture tombe, la nature décentralisée de la monnaie cryptographique soit menacée.

Compte tenu de ses antécédents et de sa personnalité singulière, certains ont mis en doute les propos de John. En effet, l’influent personnage fait parfois des promesses improbables pour attirer l’attention. À titre d’exemple, il a récemment promis qu’il mangera son appareil génital si le bitcoin n’atteint pas le million de dollars en 2020.

« Oui, je bois, je consomme de la drogue, je chasse les femmes, je fuis la loi – ce que je fais depuis l’âge de 19 ans. Mais cela n’empêche pas que j’ai créé une grande entreprise dont l’objectif était d’arrêter les pirates. Je devais connaître le piratage. Je suis toujours John Fucking McAfee », a-t-il réagi aux commentaires.

Mots-clés insolite