John McAfee se dit prêt à déchiffrer l’iPhone du tireur de San Bernardino pour le FBI

John McAfee fait beaucoup parler de lui depuis le début de la semaine et cela n’a rien de surprenant car il a proposé ses services et ceux de son équipe de hackers au FBI. Il se dit effectivement prêt à déchiffrer l’iPhone du tireur de San Bernardino pour éviter à Apple de devoir intégrer une porte dérobée dans iOS. Sympa de sa part, non ?

Il faut bien l’avouer, John McAfee a un don pour surgir là où on ne l’attend pas et cela n’a finalement rien d’étonnant compte tenu de la nature de son parcours.

John McAfee

John McAfee veut sauver le monde, encore une fois.

Si vous ne le connaissez pas encore, alors il faut savoir que cet informaticien a passé toute sa jeunesse dans la ville de Salem, en Virginie.

John McAfee n’a pas eu un parcours conventionnel

Il a obtenu un baccalauréat universitaire en mathématique à la fin des années 60 et il a ensuite enchainé sur des études supérieures pour finir avec un doctorat en 2008.

Entre temps, il a travaillé pendant plusieurs années à l’Institute for Space Studies de la NASA et il a aussi passé quelques temps chez Univac et chez Xerox avant de rejoindre la Computer Science Corporation comme consultant.

Sa carrière a pris une toute nouvelle tournure en 1980 lorsqu’il a mis la main sur la copie du virus Brain et lorsqu’il a développé un outil pour le détruire. Il a tellement apprécié cette expérience qu’il a décidé de lancer une compagnie de logiciels antivirus quelques années plus tard : McAfee.

La solution a bien marché et John a commencé à prendre un peu de recul sur sa société. Ce n’est même rien de le dire car il a publié en 2013 une vidéo humoristique dans laquelle il expliquait comme désinstaller son propre  logiciel, le tout avec quelques prostituées et un peu de drogue en plus.

La vidéo a rapidement fait le tour du monde. Il faut dire que l’homme est parti un peu en vrille après avoir pris sa retraite et sa propriété a même été prise d’assaut en 2012 par le Gang Suppression Unit pour une histoire de drogue et d’armes.

John McAfee se donne trois semaines pour cracker iOS

John McAfee est un habitué des coups d’éclat et des déclarations chocs. Il vient de le prouver une nouvelle fois en proposant ses services au FBI dans le cadre de l’affaire du tireur de San Bernardino.

Si elle ne vous dit rien, alors sachez que cette fusillade s’est produite le 2 décembre dernier à San Bernardino, près de Los Angeles. Deux ou trois tireurs auraient fait irruption dans un centre destiné aux chômeurs et aux sans-abris et ils auraient alors ouvert le feu, sans raison apparente.

Les tireurs se sont revendiqués de l’Etat Islamiste et ils étaient lourdement armés. Après avoir commis leur frofait, ils ont pris la fuite mais ils ont été rapidement rattrapés par la police.

Une nouvelle fusillade a éclaté et les deux suspects ont été tués.

Les autorités ont récupéré les affaires des tueurs, dont un iPhone. Elles ont demandé à Apple de le débloquer mais la firme a refusé de créer ou de fournir une porte dérobée. D’après elle, cette requête pourrait effectivement avoir de lourdes implications et affaiblir ainsi sa plateforme mobile.

John McAfee est de son avis et c’est précisément pour cette raison qu’il propose ses services au FBI. Il s’est toujours opposé aux portes dérobées et il souhaite proposer une solution alternative pour contenter tout le monde.

Crédits Photo

Mots-clés applehackingiphone