John Wick : Keanu Reaves continuera l’aventure s’il est porté par le succès et ses jambes

Alors que trois films John Wick sont déjà sortis et que deux autres sont en préparation, Keanu Reeves semble partant pour davantage prolonger l’aventure. Sa participation devra cependant répondre à deux conditions : le physique et le succès.

Longtemps décrit comme “le champion de limbo dans Matrix”, Keanu Reeves est, depuis 2014, également rattaché au personnage qu’il incarne dans John Wick. Un film où un ancien tueur à gages est appelé à reprendre du service suite à une agression, et il faut croire que John a rapidement retrouvé ses marques puisqu’une suite a vu le jour trois ans plus tard.

John Wick en pleine action

Capture photo

C’est véritablement avec la sortie, l’an passé, de John Wick Parabellum que la franchise a enregistré ses meilleurs chiffres. Certes, la barre du million n’a toujours pas été franchie en France, mais jamais plus de 840 000 personnes n’ont été voir un John Wick jusqu’ici. À l’international, ce troisième volet a également signé des recettes record avec plus de 320 millions de dollars récoltés.

Keanu Reeves “aime ce qu’il fait” et “adore aller travailler”

Parce qu’il y a visiblement de nouvelles histoires à raconter et de l’argent à amasser, deux autres longs-métrages John Wick sont d’ores et déjà prévus, avec des tournages appelés à débuter dans les premiers mois de 2021 et la sortie du quatrième chapitre calée à mai 2022. La tentation d’y voir là les films de trop s’impose, mais Keanu Reeves est apparemment prêt à aller encore plus loin.

Auprès de OK! Magazine, l’acteur a ainsi récemment révélé combien de temps encore pensait-il pouvoir incarner l’ex-tueur à gages, mais tueur quand même : “Aussi loin que mes jambes peuvent me porter. Aussi loin que le public veut aller”. Autrement dit, tant que son physique répond présent et que les chiffres d’exploitation sont bons.

Dans le même entretien, Keanu Reeves a expliqué ce qui l’aide à conserver les pieds sur terre en dépit de jouir d’une cote qui pourrait faire tourner la tête à plus d’un :

“J’aime ce que je fais et j’adore aller travailler. J’aime être créatif. Et nous sommes tous dans le même bateau, alors pourquoi ne pas s’amuser un peu ?”

Parce que les moins stables risquent de passer par-dessus bord ?