Johnny Hallyday fera l’objet d’un biopic réalisé par Olivier Marchal

La carrière et l’intimité de Johnny Hallyday vont être portées au cinéma par un film biographique confié à Oliver Marchal. Un projet qui, nous précise-t-on, restera muet sur la question de l’héritage de l’artiste.

L’information est révélée par Le Figaro : un film biographique sur Johnny Hallyday va voir le jour. C’est Olivier Marchal qui a accepté la proposition d’Universal de tourner ce biopic : « J’ai dit banco. Ce sera une façon de lui rendre hommage ». Et si des observateurs lointains pourraient questionner cette désignation, on nous rappelle que le chanteur appréciait particulièrement la filmographie de l’ancien policier.

Le manche d'une guitare Fender

Crédits Pixabay

Il était d’ailleurs prévu que Johnny Hallyday et Olivier Marchal participent à une pièce de théâtre écrite par Denis Parent, journaliste, écrivain et aussi réalisateur de Rien que du bonheur en 2002. « Il aurait joué son propre rôle », indique Olivier Marchal.

Qui pour incarner l’idole des jeunes au cinéma ?

Le réalisateur du biopic en dresse les contours : « Nous partirons de ses 18 ans jusqu’à sa mort sans aborder les problèmes d’héritage. Johnny était un type adorable, charmant. Il a eu dix vies, il me touchait beaucoup. Il avait un talent fou. »

« Nous allons avoir accès à son intimité », ajoute-t-il. Laeticia Hallyday, veuve du chanteur et Michel Jankielewicz, ami proche de ce dernier, ouvrira ainsi au cinéaste les portes de la maison qu’occupait Johnny Hallyday à Marnes-la-Coquette (Île-de-France).

Il est sans doute encore trop tôt pour qu’un ou plusieurs noms soient confirmés dans l’incarnation de célèbre rockeur, mais il semble en tout cas peu probable qu’Olivier Marchal puise dans le vivier de sosies de Johnny pour faire son choix.

À la manière de ce qui avait été fait pour Cloclo, on peut supposer que la voix originale de Johnny Hallyday sera conservée pour les passages chantés. Peu après son décès le 5 décembre 2017, une rediffusion du film Jean-Philippe avait pu émouvoir les téléspectateurs à plus d’un titre. Notamment car on assistait là à la naissance d’une légende alors que dans la réalité, son enveloppe charnelle venait de s’éteindre. Si le biopic venait à en décevoir certains, le film de Laurent Tuel pourrait alors se révéler à leurs yeux tel le meilleur hommage cinématographique réservé au chanteur.

Mots-clés biopic