Johnson & Johnson s’associe avec le Département de la santé américain pour financer à hauteur de 1 milliard de dollars les recherches sur un vaccin au COVID-19

Le caractère incontrôlable de l’infection au Covid-19, qui a déjà pris la vie de centaines de milliers de personnes jusqu’à maintenant, demeure un grand défi pour les dirigeants, les chercheurs et les personnels soignants.

En effet, si l’épidémie de Coronavirus a commencé en Chine, en décembre 2019, il se trouve qu’à l’heure actuelle, 3 mois après son apparition, la plupart des pays du monde, même les îles qui sont assez isolées, sont confrontés à cette infection virale facilement transmissible.

Crédits Pixabay

Du côté des chercheurs, on apprend que le géant pharmaceutique Johnson & Johnson, qui a commencé ses recherches sur un vaccin au SARS-CoV-2 depuis le mois de janvier 2020, annonce l’atteinte d’une nouvelle étape en vue de la fourniture d’un candidat-vaccin, d’ici le mois de septembre.

Lundi dernier, la société a en effet annoncé qu’elle va consacrer 1 milliard de dollars en recherche et développement dudit vaccin, en partenariat avec le Département de la santé et des services sociaux américains.

J&J travaille actuellement sur un candidat-vaccin contre le Covid-19 pour faire face à la pandémie

Avec la collaboration des équipes de Beth Israel Deaconess Medical Center, Janssen Pharmaceutical, une filiale de la firme Johnson & Johnson, a déjà entamé des recherches sur les vaccins potentiels. Les prémisses ont d’ailleurs été déjà testées auprès de quelques établissements universitaires.

Selon leurs estimations, les études cliniques chez l’homme seront entamées au plus tard au mois de septembre, tandis que les premiers lots de vaccins seront disponibles début 2021. Par ailleurs, Johnson & Johnson s’est également engagé à étendre sa capacité de fabrication à l’échelle mondiale.

Néanmoins, la fabrication d’un vaccin ne peut se faire qu’après l’aboutissement de plusieurs essais et vérifications cliniques, et les délais que Johnson & Johnson s’est fixés sont déjà plus qu’accélérés par rapport au protocole habituel.

En cette période de crise, les partenariats en recherche médicale sont plus que sollicités

Au cœur d’une telle épidémie mortelle, comme le monde entier aujourd’hui, il est essentiel que les chercheurs et les différentes branches de l’État soient activement impliqués pour trouver ensemble les remèdes efficaces et dans le plus bref délai.

Justement, l’accord de partenariat entre J&J et le Ministère de la santé, ne s’est pas limité à la recherche du vaccin, mais concerne également les recherches sur les traitements antiviraux en général, d’autant que ce sont des accords de longue date établis entre eux.

Mots-clés Covid-19