Joost : la télévision gratuite (et légale) en P2P…

Les créateurs de KaZaA et de Skype sont des gars pas comme les autres. Avoir des idées aussi géniales, être capable de conserver toujours une longueur d’avance sur les technologies du moment, c’est pas humain. Et force est de constater que leur dernier bébé risque de faire grincer quelques dents… Pour ceux qui ne connaissent pas, Joost se positionne un peu comme la télé 2.0 du web. Ca peut faire pompeux comme ça, mais il n’empêche que le concept est bien là. Joost diffuse en effet des reportages, des séries et des films mais plutôt que de reposer sur une batterie de serveurs, il préfère s’appuyer sur les internautes eux-mêmes.

Joost : la télévision gratuite (et légale) en P2P...

Car Joost, ce n’est rien de moins que du peer to peer, mais en streaming et en légal. Concernant ce dernier point, je préfère préciser tout de suite que le contenu diffusé par cette télé nouvelle génération est le fruit des premiers accords signés avec diverses sociétés de production. La législation sera donc respectée à la lettre et les utilisateurs n’auront de toute manière pas la possibilité de proposer leur propre contenu.

Même chose, et c’est pas la meilleure des nouvelles, Joost ne diffusera pour le moment que du contenu anglophone… et donc en anglais. Forcément, pour les gens comme moi, qui n’y entravent pas grand chose, ça risque de poser problème. Mais en revanche, les autres s’éclateront.

Ils s’éclateront d’autant plus que Joost fourmille de petits services bien sympathiques. Les utilisateurs pourront ainsi constituer leur propre grille de programmes, noter les vidéos vues et même discuter avec les autres internautes branchés tout en continuant de regarder leur programme. Un vaste choix, donc, qui risque fort de continuer à s’étoffer ces prochaines années.

Pour démarrer l’aventure, il vous suffit d’obtenir une invitation en passant par cette page ou bien en effectuant une recherche sous Google. Ensuite, rien de plus simple, vous n’aurez qu’à vous inscrire pour pouvoir télécharger le logiciel et donc l’installer ensuite sur votre système.

Evidemment, comme le projet en est encore à sa version béta, quelques défauts se font sentir. L’interface n’est pas facile à prendre en main et risque d’en dérouter plus d’un. Précisons également que Joost ne s’adresse qu’aux utilisateurs de Windows et de Mac. Les adorateurs du pingouin l’auront donc mauvaise.

Le site de Joost