Josef Fares, créateur de A Way Out, pense qu’aucun éditeur ne peut lui refuser un AAA

A Way Out avait titillé la curiosité du milieu pour de nombreuses raisons. La première ? Son écran splitté permettant aux deux joueurs d’effectuer des actions en s’entraidant mutuellement. Parfois, chacun pouvait même vaquer à ses occupations. Un gameplay pour le moins original qui misait tout sur une courte durée de vie, mais un aspect cinématographique. Il faut dire que Josef Fares, son créateur, a déjà un pied dans le milieu à travers son frère Fares Fares, connu pour la saga Les Enquêtes du Département V – et qui prêtait ses traits à l’un des héros de A Way Out. Et la personne derrière ce jeu événement refait parler de lui aujourd’hui.

C’est lors d’une interview pour VG247 que Josef Fares a expliqué qu’aucun éditeur, comme EA, ne peut lui refuser un AAA.

Josef Fares sera-t-il bientôt à la tête d’un gros jeu ou déclaration fantaisiste d’un homme habitué à l’exercice ?

Josef Fares se voit à la tête d’un blockbuster vidéoludique

Josef Fares sait faire parler de lui. Tout le monde se souvient du jour où l’homme aura balancé en pleine cérémonie, tout en présentant A Way Out, le fameux “Fuck the Oscars“. Un moyen de montrer l’ambition de son jeu qui se voulait une grosse expérience cinématographique.

Josef Fares s’est depuis illustré par ses nombreuses sorties et n’hésite pas à se proclamer génie de l’industrie vidéoludique. A tel point que l’homme pense qu’aucun éditeur ne peut lui refuser un AAA – pas même EA. C’est lors d’une interview pour VG247 que le créateur s’est exprimé à ce propos.

Le truc, c’est que je peux dire ce que je veux. Je n’ai pas de limites, je ne veux pas qu’on me dise ce que je dois dire. EA le sait, ils ont conscience qu’ils ne peuvent pas me contrôler. Je suis qui je suis et les personnes ne vont sans doute pas apprécier ce que je dis […] Aujourd’hui, je peux créer un AAA, ce n’est pas un souci. Je crois que beaucoup d’éditeurs accepteraient.

Josef Fares a au moins raison sur un point : ses propos ne risquent pas de plaire à tout le monde ! Mais il faut avouer que le créateur de A Way Out va au bout de ses convictions.

Mots-clés a way out