Joue et gagne ta rencontre avec Jérome Commandeur

Cela vous surprendra sans doute mais la plupart des humoristes ne me font pas rire. C’est comme ça, j’ai un humour particulier. Oui, sauf que certains arrivent vraiment à me faire marrer et Jérome Commandeur en fait justement partie. Et rien que pour cela, j’ai décidé d’organiser un grand concours qui vous permettra de gagner une place pour son spectacle sur la scène de la comédie de Paris et même de pouvoir le rencontrer en chair et en os dans les coulisses autour d’un verre.

Alors à la base, je tiens à préciser que cette proposition m’était destinée à moi seul. On m’a ainsi contacté pour me présenter son sketch sur l’iPhone (ci-joint en vidéo) et on m’a proposé d’assister à son spectacle sur Paris. Sauf que voilà, moi je suis un blogueur sympathique et j’ai décidé de remettre le cadeau en jeu pour l’un d’entre vous. Et le plus beau dans cette histoire, c’est qu’il passe du mardi au samedi (à 21h30) sur la scène de la comédie de Paris et que vous aurez donc toute la latitude nécessaire pour vous y rendre.

Le règlement du jeu est super simple, il vous suffit de laisser un petit commentaire à la suite de ce billet et je tirerai l’heureux gagnant (ou l’heureuse gagnante, je ne suis pas misogyne) au sort. Et du coup, non seulement l’un ou l’une d’entre vous pourra assister gratuitement au spectacle, mais il ou elle pourra en plus rencontrer l’humoriste en vrai dans sa loge et même picoler un coup en mon honneur. Evidemment, si vous avez envie de prendre des photos et de me faire un petit topo sur votre soirée, ce serait fort apprécié, hein.

Voilà et sinon, je ne sais pas encore pour combien de temps je vais laisser les commentaires ouverts, j’attends plus d’informations pour fixer un délai raisonnable.

EDIT : Suite à une attaque sur ma base de données, tous les commentaires postés plus tôt dans la journée ont été irrémédiablement perdus. Si vous souhaitez toujours participer à ce concours, veuillez laisser de nouveau un commentaire. Désolé pour la gêne occasionnée.