Jouer à Maniac Mansion et tous les autres sans quitter Twitter, c’est possible !

Maniac Mansion, Dune 2, Wolfenstein 3D et SimCity ont marqué l’histoire du jeu vidéo. Sans eux, nous n’en serions sans doute pas là. Non, et ces quelques lignes devraient intéresser tous ceux qui rêvent de se replonger dans leur enfance trouble. Et ils sont nombreux, forcément.

Archive.org a lancé en début d’année une nouvelle rubrique sur son site, une rubrique indexant pas moins de 2 400 jeux MS-DOS. Sacrée collection, pas vrai ?

Maniac Mansion Twitter

Hem, il y a comme un truc bizarre ici, vous ne trouvez pas ?

Pas mal mais le plus drôle, dans l’histoire, c’est qu’ils sont tous jouables en ligne, en quelques clics. Impressionnant, non ? Certes, mais les responsables du projet ont voulu aller encore plus loin.

2 400 jeux MS-DOS disponibles dès à présent sur Twitter. Enfin presque…

Ils ont donc décidé de s’appuyer sur les Twitter Cards pour permettre à tous les utilisateurs de la plateforme de s’adonner à leur sombre passion.

Qu’est ce que ça veut dire ? En réalité, c’est assez simple. Si vous voulez partager un jeu, il suffit de copier l’adresse de sa page et de coller le lien dans un de vos tweets. La plateforme se chargera ensuite de tout à votre place, vous n’aurez donc rien à faire de plus.

Les personnes qui vous suivent verront apparaître votre message dans leur timeline. Avec une grande image placée juste en dessous. Enfin, ce n’en est pas vraiment une puisqu’ils n’auront qu’à cliquer sur le bouton placé au centre pour lancer la partie et pour jouer au titre que vous venez de partager. Simple, efficace et pas cher, que demander de plus ?

Je trouve ça vraiment dingue et je me suis du coup amusé à programmer quelques tweets pour les jours à venir, histoire de vous faire partager tous ces jeux qui m’ont profondément marqué. D’ailleurs, n’hésitez pas à partager les vôtres, hein. Soit sur Twitter, soit par le biais des commentaires.

Tenez, d’ailleurs, c’était lequel votre jeu phare ? Perso, j’avoue avoir passé pas mal de nuits blanches sur Dune et sur Dune 2. Les livres m’avaient profondément marqué, ceci étant dit, alors j’ai une excuse.