JoyCon Drift : Nintendo fait amende honorable après une plainte déposée par un cabinet d’avocats

La Nintendo Switch a indéniablement apporté une nouvelle expérience de jeu dans sa conception. Ce qui fait d’ailleurs la notoriété de la console portable de la boîte japonaise. Il est semble toutefois que le miroir commence à se fêler, à mesure que le nombre d’utilisateurs se plaignant d’un défaut matériel constaté sur le Joy-Con augmente.

Et apparemment, le problème est bien connu chez Nintendo. Les premières plaintes concernant le contrôleur détachable du commutateur de la Switch remontent à 2017, année de son lancement.

Crédits Pixabay

Et il aura fallu qu’un recours collectif intenté contre la boîte par un cabinet d’avocats spécialisé dans de telles procédures se mette sur les rails pour que Nintendo prenne les devants pour dédommager ses clients, ou réparer gratuitement les Joy-Con défectueux.

Le fameux «Joy-Con drift»

Si vous avez une Nintendo Switch ou que vous connaissez dans votre entourage des personnes qui en possèdent, il est probable que vous ayez déjà entendu parler de ce problème matériel.

En effet, après un certain temps d’utilisation, de nombreux utilisateurs de la Switch ont noté un problème : même s’ils ne touchent pas au Joy-Con, le personnage qu’ils [contrôlent] à l’écran bouge de lui-même. Le phénomène est actuellement connu comme étant le «Joy-Con drift» et on en parle beaucoup sur internet.

Selon le cabinet d’avocats Chimicles, Schwartz Kriner & Donaldson-Smith, Nintendo est au courant de ce défaut de fabrication“. Toutefois, la compagnie “ne l’a jamais révélé aux consommateurs et refuse systématiquement de réparer les manettes de jeu sans frais lorsque le défaut se manifeste”.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la firme d’avocats a intenté un procès à Nintendo par voie de recours collectif auprès d’une Cour fédérale du district de Washington. Une liste est d’ailleurs disponible pour les consommateurs qui veulent s’y inscrire.

Un revirement de position de la part de Nintendo

Interrogé au sujet de cette affaire par Business Insider, un porte-parole de Nintendo a déclaré : « Nous sommes au courant de rapports récents selon lesquels certains contrôleurs Joy-Con ne répondent pas correctement». Puis d’encourager les consommateurs qui font face aux mêmes soucis à visiter la page support de Nintendo pour trouver de l’aide.

Mais face à la pression, il est clair que la boîte a reconsidéré sa position, pour enfin permettre aux consommateurs touchés de se faire dédommager les réparations déjà effectuées, ou dans un autre cas, effectuer gratuitement les réparations qui incombent. Et cela, même si la période de garantie est déjà expirée.