Jugée aussi “immoral”, TikTok n’est plus la bienvenue au Pakistan

Après les États-Unis et l’Inde, c’est maintenant au tour du Pakistan d’interdire sur son territoire, l’utilisation de l’application de partage de vidéos, TikTok. Selon le régulateur pakistanais des télécommunications, TikTok renfermerait trop de contenus « immoraux » et « indécents ».

Contrairement aux motifs qui lui ont valu d’être interdit en Inde et au pays de l’Oncle Sam, pour le cas du Pakistan qui est un pays musulman, le motif est donc totalement différent.

Crédits Kon Karampelas – Pixabay.com

Il faut reconnaître que TikTok perd un marché important en perdant ses utilisateurs pakistanais. En effet, selon un rapport de Sensor Tower, TikTok y a été 43 millions de fois.

À titre d’information, avant d’en arriver à cette interdiction, les régulateurs pakistanais ont apparemment donné énormément de temps à TikTok pour que la firme apporte les changements nécessaires.

Une application de plus jugée « immorale » au Pakistan

Pour les autorités pakistanaises, l’indécence des contenus qui sont accessibles via l’application chinoise est un motif valable pour interdire l’utilisation de l’application sur le territoire. À noter que précédemment, l’Autorité des télécommunications du Pakistan a déjà interdit diverses applications de rencontre, dont Grindr et Tinder, pour la même raison.

Selon les informations partagées, les régulateurs pakistanais auraient demandé à TikTok de supprimer 40 comptes au cours des 6 premiers mois de 2020.La plateforme n’en aurait apparemment désactivé que deux. Ce qui n’était pas du goût des autorités pakistanaises, malgré le délai qui lui a été attribué, et qui a finalement conduit à cette interdiction.

Pour se défendre, tout en espérant être à nouveau autorisé au Pakistan, un porte-parole de TikTok a déclaré que la société a conçu et mis en place un système performant capable de gérer la situation et de satisfaire aux exigences des autorités pakistanaises.

Des interdictions qui ne présagent rien de bon

Selon les chiffres de Sensor Tower, alors que TikTok a été installé 43 millions de fois au Pakistan, dans le monde entier, le nombre d’utilisateurs s’élève à 2,2 milliards. Pour la précision, ce décompte ne concerne que les versions de l’application téléchargées via l’App Store et Google Play Store.

Avec ces interdictions qui se succèdent, l’avenir de cette célèbre application n’est pas très radieux. Et ce, même si l’application a bénéficié d’un sursis de la part de la justice américaine. D’ailleurs, on attend toujours de voir ce que vont donner les tractations concernant les opérations américaines de TikTok.

Mots-clés tiktok