Juno a fait une nouvelle découverte sur Jupiter, et elle est de taille

Depuis juillet 2016, la sonde spatiale Juno est en orbite au-dessus de Jupiter. Grâce à cette sonde d’étude, on a pu en apprendre davantage sur la planète gazeuse. Il y a quelques mois, Juno avait pu mettre en lumière les changements du champ magnétique qui s’opère dans l’hémisphère nord de Jupiter.

Le 12 décembre 2019, la Nasa a annoncé à travers un communiqué que la sonde spatiale a fait une nouvelle découverte intéressante sur la surface de la géante gazeuse. D’après l’agence spatiale américaine, Juno aurait détecté la présence d’un nouveau cyclone sur Jupiter.

Crédits NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS/Kevin M. Gill

La découverte de ce cyclone s’est faite le 3 novembre 2019. Il se trouverait au pôle sud de la planète gazeuse.

Une mission périlleuse

Juno a repéré l’existence de ce cyclone lors de son 22e survol. D’après la Nasa, la sonde spatiale serait passée à une altitude de 3500 kilomètres au-dessus des nuages de Jupiter. Les responsables de l’agence spatiale américaine ont indiqué que cette mission a été particulièrement périlleuse.

« Nous avons réalisé que l’orbite allait emporter Juno dans l’ombre de Jupiter, ce qui aurait pu avoir de graves conséquences parce qu’il fonctionne grâce à l’énergie solaire. Pas de rayons de Soleil signifie pas d’énergie, il y avait donc un risque qu’on reste figé. » a expliqué Scott Bolton, responsable des recherches de la mission Juno au Southwest Research Institute de San Antonio, au Texas.

Un groupe de cyclones

Les données de la Nasa ont révélé que ce cyclone faisait en fait partie d’un groupe composé de six autres cyclones. « A chaque survol, les données ont renforcé l’idée que cinq tempêtes de vent tourbillonnaient dans une configuration pentagonale autour d’une tempête centrale au pôle sud et que le système semblait stable. »

La Nasa a indiqué que ces cyclones forment désormais une formation hexagonale au centre de laquelle se trouve la tempête centrale. Les scientifiques ont déclaré que le dernier cyclone découvert par Juno était plus petit que ses homologues. « Ce nouveau venu est plus petit que les six autres cyclones : il a à peu près la taille du Texas. » a déclaré Scott Bolton.

Juno devra encore survoler cette région de Jupiter pour observer l’évolution de ce cyclone et pour voir s’il grandit.