Justice League : Zack Snyder concède ne pas apprécier comment le film est diffusé

En 2017 sort Justice League au cinéma, véritable douche froide pour les fans de DC Comics. Le film, réalisé par Joss Whedon (Buffy contre les vampires, Avengers, Firefly…) est considéré comme mauvais, malgré le CV du bonhomme. Une situation assez aisée à comprendre : Zack Snyder, suite au suicide de sa fille, a quitté le réalisation de Justice League, laissant un projet à moitié entamé à son collègue. Depuis, les fans à travers le monde n’ont cessé de réclamer une nouvelle version de Justice League, celle du cinéaste d’origine. La Warner a décidé d’exaucer ce souhait puisque le Snyder Cut est désormais une réalité, avec des effets spéciaux retravaillés, nouveau montage et scènes supplémentaires tournées pour l’occasion.

Un long-métrage qui sera diffusé sur HBO Max, service de SVOD réservé à l’Amérique et bientôt disponible en Europe.

Crédit : Warner Bros.

Une situation qui embête Zack Snyder, reconnaît-il dans une interview relayée par IGN, évoquant une sortie trop rapide de Justice League.

Quelle méthode de sortie pour Justice League en dehors des USA ?

Difficile de savoir, la Warner communiquant très peu à ce sujet alors que HBO Max est uniquement disponible en Amérique. Car Justice League a une date de diffusion, le 18 mars prochain, tandis que le service arrive en Europe pour le 22 avril. On imagine mal le studio ne pas remédier au problème, qui pousserait des Européens à opter pour le téléchargement illégal plutôt qu’une attente supplémentaire d’un mois.

Pour le moment, aucun diffuseur français n’a été trouvé. Plusieurs pistes peuvent être évoquées, comme celle d’une disponibilité en VOD à la location. Ou encore un nouveau partenariat avec OCS, plateforme de streaming qui propose déjà, en exclusivité française, les programmes de HBO, filiale de WarnerMedia.

Une situation qui embête le réalisateur de Justice League, Zack Snyder, qui ne trouve pas forcément bonne la stratégie de la Warner.

Je ne dis pas qu’il y a une conspiration (…) Je pense qu’une partie du problème est que personne ne s’attendait à voir ce film sortir. Habituellement, à Hollywood, on cherche une fenêtre de distribution quand un long-métrage est en train d’être tourné. En temps normal, ils ont deux ans pour le planifier. Le problème dans ce cas et que cela a mis seulement six mois à être monté. Tout le monde a été pris de vitesse.

Une chose est sûre : Zack Snyder ne pratique pas la langue de bois.