Juul va suspendre la vente en ligne de ses dosettes parfumées à la mangue et au concombre aux Etats-Unis

Le jeudi 17 octobre dernier, l’entreprise d’e-cigarettes Juul a annoncé sa décision de suspendre la vente de toutes ses dosettes qui ne sont pas parfumées au tabac. Ainsi, tous les arômes à base de fruits ou de friandises ne seront plus disponibles à la vente en ligne, du moins aux États-Unis.

Dans un communiqué de presse, la compagnie a indiqué que cette suspension sera appliquée à ses produits aromatisés à la mangue, à la crème, aux fruits ou encore au concombre. De plus, Juul cessera aussi de faire du lobbying auprès de l’administration Trump sur son projet de directives pour l’interdiction des arômes autres que le tabac.

Crédits Juul

Cette récente décision de Juul concerne les produits vendus en ligne, mais la société avait déjà retiré ces types de produits de la vente en magasin l’année dernière.

Une réponse à la décision de la FDA

En septembre, la FDA ou Food and Drug Administration a proposé un projet de loi visant à réguler la façon dont les produits à base de tabac étaient vendus, incluant les cigarettes électroniques parfumées et les cigares.

Ce projet oblige les différentes entreprises à demander un ordre d’approbation de la part de l’agence pour pouvoir commercialiser légalement leurs produits.

Quelques jours après cette proposition de la FDA, Juul a annoncé que, sous la direction de son nouveau PDG, K.C. Crosthwaite, ils arrêtaient de soutenir la Proposition C à San Francisco. Cette dernière vise à lever l’interdiction des e-cigarettes par la ville.

À la recherche d’une preuve scientifique

Dans son annonce du 17 octobre, Juul a aussi déclaré qu’ils allaient continuer à développer des preuves scientifiques pour soutenir l’utilisation des produits aromatisés. Selon la compagnie, ils continueront cette recherche pendant qu’ils réfléchissent au produit qu’ils vont soumettre à l’approbation de la FDA.

A part cela, l’entreprise a aussi parlé de l’établissement de mesures strictes pour lutter contre l’utilisation des cigarettes électroniques par des mineurs. D’après la compagnie, les e-cigarettes peuvent jouer un rôle important pour aider les fumeurs adultes à arrêter de fumer les cigarettes classiques.

Il est clair qu’avec ces dernières décisions, Juul essaie de calmer les esprits par rapport à la situation actuelle du secteur des cigarettes électroniques. Attendons toutefois de voir la réaction des clients qui ne pourront plus avoir accès à leurs arômes d’e-cigarettes préférés.

Mots-clés Juul