Keynote : Apple explique pourquoi le Face ID a planté en pleine démo

Si vous avez suivi le Keynote tenu mardi soir par Apple, vous avez peut-être remarqué que la présentation du Face ID, ne s’est pas vraiment passée comme prévu. Les plus conciliants diront que ce genre de choses arrive, qu’il s’agit des “aléas du direct”. Mais comme la marque à la pomme a tendance à déchaîner les passions, nombreux sont les internautes à avoir instantanément crié au fail.

Eh bien, selon Apple, ce n’en était pas un ; et comme la firme tient à ce que les choses soient parfaitement claires, elle a pris le soin d’expliquer à Yahoo ce qu’il s’est vraiment passé dans le feu de cette fameuse démonstration…

apple-iphone-x

La firme de Cupertino a expliqué ce qu’il s’est passé avec le Face ID lors de la démonstration des fonctionnalités de l’iPhone X. Et non, ce n’était pas un fail.

Comme il est possible de le constater sur la vidéo présente en fin d’article, le Face ID (permettant à l’iPhone X de se déverrouiller grâce à un système de reconnaissance faciale) n’a pas fonctionné lors de la démonstration de Craig Federighi (vice-président senior de l’ingénierie logicielle d’Apple). Si à première vue on pourrait croire que la technologie n’est tout simplement pas au point, il ne s’agirait en réalité que d’un problème en lien avec les “interactions” effectuées par le staff d’Apple, sur le terminal utilisé pour la présentation, et en amont de l’événement.

Un iPhone X verrouillé en mode mot de passe avant même le début de la démo…

C’est en tout cas ce qu’a indiqué Apple. Selon les responsables de la firme, l’iPhone X utilisé pour la présentation du Touch ID avait malencontreusement été verrouillé en mode Passcode, et ce bien avant le début de la démonstration de Craig Federighi.

Ayant tenté d’identifier sans succès les différentes personnes l’ayant manipulé en amont de la conférence, l’iPhone X configuré pour ne reconnaître que Craig Federighi, s’est finalement bloqué en mode mot de passe, par mesure de sécurité.

Voici ce qu’a indiqué Apple : “Des employés ont manipulé le terminal prévu pour la démo avant le début de cette dernière, et ils n’ont pas réalisé que le Face ID cherchait à identifier leurs visages. Après plusieurs échecs d’authentification – et parce qu’aucune de ces personnes n’était Craig – l’iPhone a fait ce qu’il est censé faire dans ce cas précis : demander un mot de passe. La technologie Face ID a parfaitement fonctionné“.

La justification se tient, mais il n’empêche que Craig Federighi  a dû avoir une sacrée montée d’adrénaline en constatant, en même temps que son auditoire, que son iPhone X de démonstration s’était verrouillé tout seul…

Compte tenu de ces explications, espérons que les internautes ne seront pas trop durs avec lui.