KIC 8462852 : une autre théorie pour expliquer le phénomène

KIC 8462852 fascine la communauté scientifique depuis 2015 et plus précisément depuis que des astronomes ont constaté des obscurcissements inhabituels dans son système. Depuis, de nombreuses hypothèses ont été formulées pour tenter d’expliquer le phénomène et la dernière en date a au moins le mérite d’être très originale.

KIC 8462852 est une étoile située dans la constellation du Cygne, à environ mille années-lumière de notre système.

KIC 8462852

En l’observant en 2015, des astronomes ont remarqué plusieurs fluctuations au niveau de sa luminosité.

KIC 8462852, une étoile qui fascine la communauté scientifique depuis 2015

Ils ont commencé par penser que le phénomène était causé par le passage d’une exoplanète devant l’étoile. Toutefois, en poussant plus loin leurs investigations, les chercheurs ont remarqué que ces obscurcissements n’étaient pas périodiques. Plus étonnant, ils étaient trop importants pour pouvoir être provoqués par le passage d’une simple planète.

Plusieurs théories ont commencé à voir le jour et certains scientifiques ont commencé à évoquer la possible présence d’une sphère de Dyson dans l’orbite de l’étoile.

Évoquée pour la toute première fois au cœur des années 60, cette sphère fait référence à un objet artificiel capable d’absorber l’énergie d’une étoile pour la transformer en énergie. Elle a été imaginée par un certain Freeman Dyson et donc par un des pères de l’électrodynamique quantique.

Le brillant chercheur pensait en effet qu’une telle sphère serait capable de générer assez d’énergie pour subvenir aux besoins d’une civilisation technologiquement avancée.

Si cette hypothèse a permis à KIC 8462852 de se retrouver en une de nombreux médias, elle a aussi suscité un débat de fond dans la communauté scientifique et de nombreuses hypothèses ont été formulées par la suite.

La NASA a ainsi ouvert le bal en évoquant la possible présence d’un essaim de comètes dans la région, mais les calculs effectués par un chercheur de l’Université de Louisiane ont révélé que de tels corps étaient parfaitement incapables de provoquer de tels obscurcissements.

Des obscurcissements provoqués par une planète similaire à Saturne ?

Plus tard, des astronomes travaillant pour l’Université de l’Illinois ont commencé à évoquer la piste des transitions de phase. Ils pensaient en effet que de puissantes éruptions solaires pouvaient être à l’origine de ces importantes variations lumineuses.

Fernando Ballesteros, un chercheur de l’Université de Valence, a été plus loin en réunissant une équipe et en travaillant sur une série de plusieurs modèles astronomiques différents. Les scientifiques en sont venus à la conclusion qu’une planète géante entourée de plusieurs satellites pouvait être la clé de l’explication.

Mario Sucerquia, un astronome issu de l’Université d’Antioquia, est lui aussi de cet avis et il pense ainsi que ces obscurcissements peuvent être provoqués par une planète géante entourée d’un anneau similaire à celui de Saturne.

Pour s’en assurer, l’homme et son équipe ont développé une simulation afin de déterminer avec précision le comportement d’une planète de ce type placée dans l’orbite d’une étoile dotée de caractéristiques proches de celles de KIC 8462852. Les chercheurs ont alors réalisé qu’une telle planète serait parfaitement capable de provoquer des obscurcissements irréguliers grâce à son anneau et aux corps le composant.

Il ne s’agit cependant que d’une simple piste pour le moment et il faudra donc conduire de nouveaux tests pour s’assurer de la viabilité de cette théorie. La suite au prochain épisode !

Mots-clés astronomeinsolite