Kickass.so est mort, vive Kickass.to

The Pirate Bay a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines, mais il est loin d’être le seul à proposer les… hem… prestations qu’il propose. La vérité, c’est qu’il existe des centaines et même des milliers de sites du même acabit et KickAssTorrents en fait justement partie. Même qu’il a rencontré lui aussi quelques problèmes avec son extension. De gros problèmes, même, si vous voulez tout savoir.

S’il vous arrive d’utiliser bittorrent pour télécharger des distributions Linux (forcément), alors vous savez sans doute que la plateforme en question était jusque là disponible à l’adresse kickass.so.

Kickass.to

KickAssTorrents a décidé de faire un petit détour par le Tongo.

Mais voilà, depuis ce week-end, cette ligne sonne dans le vide. Pire, en balançant un petit whois, on se rend même compte que le nom de domaine a été littéralement banni des internets.

KickAssTorrents se promène maintenant au Tonga

Pourquoi ? Toute la question est là, et on ne le sait pas pour le moment. Toutefois, et si l’on en croit ce qui se murmure dans le milieu, alors le site aurait fait l’objet d’une attaque orchestrée par nos amis ayant-droits et ces derniers auraient fait pression sur la Somalie pour qu’elle raye le nom de domaine de sa carte.

Ce n’est évidemment pas la première fois que KickAssTorrents change de crèmerie. Loin de là, même. Ses administrateurs n’ont d’ailleurs pas tardé à répliquer en achetant un nom nom de domaine au… Tonga. Le site est donc accessible à présent à l’adresse kickass.to. Une lettre de différence, ça va, on a déjà vu pire.

Moralité, il ne vous reste plus qu’à mettre à jour vos bookmarks. Parce que bon, ce serait quand même dommage de ne pas pouvoir télécharger la dernière Debian, ou même la dernière Mint, hein.