Kill The Bad Guy : parce qu’il le mérite vraiment !

Il y a pas mal de jeux indépendants sur le marché, c’est un fait, et il faut avouer que l’on trouve quelques perles étonnantes dans le lot. Kill The Bad Guy fait précisément partie de ces dernières. Des graphismes très soignés, un gameplay original, une ambiance particulière, le bougre ne manque franchement pas de qualités et il devrait vous occuper bien comme il faut pour les prochaines heures… ou même pour les prochains jours. De toute façon, la productivité, c’est surfait.

Avant toute chose, sachez que la version de Kill The Bad Guy n’est pas encore disponible sur le marché. Ynnis Interactive, son éditeur, a pas mal avancé sur le projet mais il lui manque encore quelques billets verts pour le terminer et pour en lancer la commercialisation. Comme souvent, il a donc lancé une campagne sur KickStarter pour récolter les fonds dont il a besoin.

Kill the Bad Guy : capture 1

La bonne nouvelle, c’est qu’il a aussi mis en ligne une version de démonstration pour nous permettre d’appréhender son titre, et pour nous donner envie de sortir notre carte bleue. Une démonstration disponible sur Windows, OS X et Linux ! Si vous voulez la récupérer, ce n’est pas compliqué, voilà le lien qui va bien.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Kill The Bad Guy n’est pas un FPS, mais un jeu de réflexion. Notre objectif est assez simple puisque nous devons simplement… tuer un méchant garçon. Le truc, c’est que nous ne pouvons pas nous contenter de lui tirer une balle dans la tête. Sa mort doit effectivement avoir l’air d’un accident et nous allons ainsi devoir nous appuyer sur notre environnement pour mener à bien notre mission.

Il existe plein de manières différentes de tuer le Bad Guy. On pourra lui faire tomber un piano à queue sur le coin de la tête, ou mettre en place d’autres pièges du même genre. Il faudra simplement s’assurer qu’il passe au bon endroit au bon moment.

Simple ? Oui, du moins au début, parce que les choses vont très vite se corser ensuite.


Mots-clés funindies