Kirin 1020 : les premiers détails sur la nouvelle puce haut de gamme de Huawei

De nouvelles informations à propos du Kirin 1020 viennent de fuiter. Elles sont relatives au nom de code ainsi qu’au processus de gravure de la future puce haut de gamme de Huawei.

Le Kirin 1020 ne sortira pas avant le premier semestre de l’année prochaine, mais cela ne l’empêche pas de faire déjà beaucoup parler de lui. Selon toute vraisemblance, ce prochain SoC haut de gamme de Huawei devrait être disponible à partir de l’automne 2020.

En attendant son lancement, les fuites et les rumeurs continuent d’envahir le Net et les dernières en date s’avèrent particulièrement intéressantes.

Gizchina affirme effectivement avoir déniché sur Weibo des informations concernant le nom de code ainsi que le processus de gravure. Selon la source à l’origine de cette indiscrétion, le Kirin 1020 se nomme en interne « Baltimore ».

Comme si la révélation de ce détail ne suffisait pas, on sait désormais que le composant devrait être gravé en 5nm.

Un nom de code conforme à l’habitude de Huawei

Huawei a toujours eu l’habitude de recourir à des noms de villes étrangères pour l’appellation des puces HiSilicon en interne. Pour rappel, Baltimore est une ville du nord-est des États-Unis, située dans l’État du Maryland. Nous ignorons la raison de ce choix avancé par les rumeurs, mais sachez que l’agglomération est réputée pour son port ainsi que son université, la prestigieuse université Johns-Hopkins.

Quoi qu’il en soit, étant donné qu’Apple et Huawei sont actuellement les seuls clients de TSMC pour la gravure en 5nm, nous pouvons dire que les choses avancent du côté de la célèbre fonderie indépendante basée à Taïwan. Actuellement, TSMC évaluerait même déjà les performances du Kirin 1020.

Un processeur beaucoup plus performant que son prédécesseur ?

En parlant de performance, notez que le Kirin 1020 serait 50 % plus puissant que le Kirin 990 actuel. Grâce à ses cœurs A78, ce futur SoC de gamme de Huawei devrait battre de nouveaux records.

Rappelons en passant que le gain de performance affiché par le Snapdragon 865 par rapport au Snapdragon 855 est de « seulement » 25 %. La firme chinoise nous réserve ainsi apparemment une grande surprise pour l’année prochaine, le Kirin 1020 étant censé faire ses débuts avec le Mate 40.

Mots-clés huaweiKirin 1020