Koei Tecmo saisit la justice pour un DVD mettant en scène ses personnages de Dead or Alive nus

Koei Tecmo a annoncé avoir saisi la justice quant à la commercialisation d’un DVD mettant en scène les personnages de sa franchise Dead or Alive d’une manière non autorisée par l’éditeur. En d’autres termes, un mod aurait été utilisé pour vendre des combattantes dénudées de l’épisode Dead or Alive Xtreme Venus Vacation.

À la manière d’un Senran Kagura ou d’un Oneechanbara, la série des Dead or Alive fait dans le suggestif et l’affriolant. Aucune de ces franchises ne propose toutefois un contenu sexuellement explicite, ce qui peut frustrer une partie de leurs publics respectifs, qui se rejoignent peut-être en une seule marée.

Des parodies plus ou moins osées permettent de retrouver ces personnages dans des situations que l’on ne saurait retrouver dans les jeux dont ils sont issus. Gare cependant au retour de bâton, et Koei Tecmo a saisi ce dernier pour frapper sur les doigts d’un individu qui aurait modifié les combattantes de Dead or Alive dans un intérêt commercial.

En 2002, Tecmo avait remporté l’affaire d’un mod de nudité pour Dead or Alive 2

Kotaku rapporte que l’entreprise a déposé plainte auprès de la police de Kanagawa, au Japon, concernant la vente d’un DVD mettant en scène les personnages de Dead of Alive Xtreme 3 Venus Vacation dans des apparences interdites par la décence. Pour information, ce jeu est le troisième épisode chiffré d’une série dérivée où les combattantes de Dead or Alive se détendent dans un cadre estival.

D’après Koei Tecmo, a été identifié un individu qui aurait enregistré des séquences du jeu préalablement modifiées pour les graver sur support DVD. Le produit aurait ensuite été proposé sur un site d’enchères en ligne.

Le plaignant estime être victime ici d’une violation de ses droits d’auteur, et requiert des dommages et intérêts dans le cadre d’une action civile. Il est fort possible que Koei Tecmo obtienne gain de cause après avoir déjà remporté une victoire dans un cadre similaire. En 2002, alors que Dead or Alive 3 faisait ses débuts sur Xbox japonaises et européennes, Tecmo avait ainsi remporté un procès ayant trait à un mod pour Dead or Alive 2 qui déshabillait, jusqu’à l'”Xtreme”, le personnage de Kasumi.