Konami laisse espérer un PES 2022 sur Switch

Un responsable de la marque Pro Evolution Soccer pour l’Amérique latine a récemment confirmé l’intérêt de Konami pour introduire la franchise sur Nintendo Switch. Au plus tôt, cette dernière pourrait ainsi espérer accueillir PES 2022. Ou plutôt, eFooball PES 2022.

Depuis qu’Electronic Arts ne cache plus sa non-motivation à développer des versions de ses FIFA adaptées au support, la question n’a de cesse d’être posée : pourquoi Konami ne s’engouffre-t-il pas dans la brèche pour faire se rencontrer sa franchise PES et la Switch de Nintendo ?

Crédits Pixabay

Si l’on met de côté ces productions indépendantes tendant à faire rejaillir l’aspect arcade des jeux de football comme il en sortait sur 16 bits, il est vrai que l’offre Switch en matière de simulation de ballon rond est pour le moins famélique.

eFootball PES 2021  : la “Season Update” n’a pas été décidée suite à la pandémie de Covid-19

Konami a récemment confirmé qu’eFootball PES 2021 ne serait qu’une mise à jour saisonnière. La jaquette du jeu mentionnera d’ailleurs cette caractéristique, preuve que l’éditeur a pleinement conscience que cette édition de PES sera quasiment identique dans le fond à la précédente. Un tarif préférentiel de 29,99 euros sera d’ailleurs pratiqué.

Contrairement à ce que l’on pouvait croire, la pandémie de Covid-19 n’est en rien responsable de ce choix, ce que l’on a pu apprendre dans un entretien accordé au blog péruvien Más Consolas par Robbye Ron, responsable de la marque PES pour l’Amérique latine :

“C’était prévu à l’avance. Le Covid ne nous a aucunement impactés à ce niveau. Le Covid nous a touchés comme nous tous, qui avons dû fermer les studios et travailler de chez nous.”

eFootball PES 2021 Season Update sera disponible sur PS4, Xbox One, PC et pas Switch. Mais attendez, je vous prie. eFootball PES 2022 arborera un nouveau moteur, l’Unreal Engine. Ce choix d’abandonner le Fox Engine devrait permettra à Konami d’envisager la Nintendo Switch comme nouvelle plate-forme d’accueil pour sa franchise footballistique :

“Je pense que nous en sommes plus proches. L’Unreal Engine va nous aider à être un peu plus flexibles quant aux plateformes sur lesquelles nous sommes présents. Je ne peux pas encore vous l’assurer, mais je pense que nous nous rapprochons de l’objectif. Chaque fois que nous annonçons un nouveau jeu, les gens nous font savoir qu’ils attendent toujours la version Switch. C’est quelque chose que nous voulons, parce que les gens nous le demandent et il y a beaucoup de consommateurs qui ont arrêté de jouer à PES juste parce que nous ne sommes pas sur cette plateforme. Nous nous concentrons sur la façon dont nous pouvons [le faire], et je pense que le changement de moteur va aider beaucoup d’entre nous à réaliser le rêve de plusieurs fans de Nintendo.”

Tremble FIFA. Au moins pour la forme.