Konami se lance dans les jeux mobiles

Konami a fait ses premiers pas en 1969. A l’époque, la société faisait de la location et de la réparation de jukebox. Il aura fallu attendre les années 70 pour qu’elle se mettre à fabriquer des bornes d’arcade, et les années 80 pour qu’elle développe ses premiers jeux. On lui doit d’ailleurs de grands succès, à commencer par Gradius, Castlevania ou même Metal Gear et Parodius.

A ses débuts, Konami développait surtout des jeux pour les consoles de Nintendo. Tout a cependant changé dans les années 90 puisque c’est à cette date que l’éditeur s’est tourné vers la PlayStation et vers la Saturn.

Konami Mobile

Konami va lui aussi se lancer sur le marché des jeux mobiles.

Ce brusque changement de stratégie lui a été très profitable et la petite société a ainsi régné sur les années 2000 avec des titres d’exception comme Silent Hill 2 ou encore Metal Gear Solid 2 Sons of Liberty.

Si vous voulez en savoir plus sur son histoire, vous pouvez vous rendre sur cette page.

Pour Konami, le jeu mobile est l’avenir du jeu vidéo

Toutefois, depuis, le marché a beaucoup changé. Le jeu sur mobile s’est considérablement développé ces dernières années, rapportant par la même occasion des millions de dollars aux éditeurs officiant sur ces plateformes.

Le CEO de Konami est conscient de ces changements. Pour lui, les jeux mobiles ont d’ailleurs un avantage de taille sur les jeux plus traditionnels : ils nous accompagnent partout, au fond de notre poche. Il pense d’ailleurs que le mobile est l’avenir du jeu vidéo et il a donc demandé à ses équipes de se concentrer sur ces plateformes.

Et attention, car le meilleur reste à venir. L’éditeur envisage de porter ses licences les plus populaires sur nos terminaux nomades, et cela vaut notamment pour Metal Gear Solid mais aussi pour Winning Eleven. Prometteur, non ?

Certes, mais il ne faut pas perdre de vue que si Konami se concentre sur nos plateformes mobiles, alors cela se fera forcément au détriment de nos consoles. Il ne pourra pas être présent sur tous les fronts.

Quoi qu’il en soit, son CEO a bien choisi son moment pour faire cette annonce. Nintendo compte lui aussi se faire une place sur le secteur. Il va même lancer cinq nouveaux jeux d’ici 2017, dont un avant la fin de cette année.

Il faut croire que le jeu mobile est devenu le nouvel eldorado des éditeurs.

Mots-clés konami