L’économie de l’Internet de l’Asie du Sud-Est dépassera les 240 milliards en 2025

Google et Temasek Holdings ont conjointement réalisé une étude sur l’économie de l’Internet en Asie du Sud-Est. Le rapport, publié le 19 novembre 2018, estime que l’économie numérique de cette région atteindra les 240 milliards de dollars d’ici l’an 2025, soit un cinquième de plus que l’estimation initiale.

De plus, l’étude établit que cet essor sera en grande partie dû au fait que de plus en plus de consommateurs ont accès à Internet.

Une première étude sur le marché numérique asiatique a été menée en 2016. Cette enquête englobait l’e-commerce, les voyages en ligne, les visites guidées et les médias en ligne. L’enquête récemment publiée a aussi fait ressortir deux nouveaux secteurs, celui de la livraison de repas et de courses, et celui de la musique sur abonnement et de la vidéo à la demande.

Les auteurs de l’étude estiment également que la valeur brute des marchandises (GMV) du commerce en ligne de l’Asie du Sud-Est dépassera les 23 milliards de dollars jusqu’à la fin de 2018 et qu’elle surpassera les 100 milliards de dollars d’ici 2025.

La livraison de repas et de courses a alimenté l’économie numérique

Plusieurs entreprises de commerce en ligne ont contribué au développement de l’économie de l’Internet. Parmi elles, on peut citer Sea Ltd, Shopee, Tokopedia et le groupe Lazada d’Alibaba. D’après le rapport, l’introduction de la commande de repas et de courses en ligne a fait atteindre 7,7 milliards de dollars au GMV de 2018.

Le rapport ajoute également que l’économie Internet indonésienne devrait arriver à 100 milliards de dollars d’ici 2025. L’étude Google-Temasek se base principalement sur les ambitions de Go-Jek et Grab qui veulent devenir « les applications quotidiennes » de l’Asie du Sud-Est.

L’Asie du Sud-Est a récolté plus de fonds en 2018 qu’en 2017

L’étude indique que 2018 est une année record en termes de collecte de fonds pour les entreprises de l’économie numérique de l’Asie du Sud-Est. La région a collecté des fonds d’une valeur de 9,1 milliards de dollars au premier semestre de cette année 2018, soit presque autant qu’en 2017.

Selon les auteurs, la base grandissante des internautes en Asie du Sud-Est est grandement soutenue par la disponibilité croissante des smartphones qui, comme Internet, deviennent de plus en plus abordables et accessibles au public.

Selon l’étude, plus de 90% des utilisateurs d’Internet se connectent via leurs smartphones.