La 3D stéréoscopique sans lunettes était finalement un fake

En janvier dernier, nous avons pu découvrir avec étonnement une vidéo mettant en scène un chercheur français, François Vogel, en train de regarder une vidéo en 3D stéréoscopique… sans lunettes. La technologie mise en avant était assez hallucinante, puisqu’il était simplement question de provoquer un clignement des yeux asynchrone grâce à de simples capteurs. Proprement surprenant, c’est certain, mais on vient tout juste d’apprendre qu’il s’agissait en réalité d’un fake. Et forcément, on s’en doutait un peu…

Car en effet, cligner des yeux aussi rapidement n’est pas sans danger. Les gars de Mobile Magazine ont même été jusqu’à se rapprocher d’un optométriste pour s’assurer du bien fondé de cette vidéo. Autant dire que la réponse de ce dernier ne s’est pas faite attendre et qu’il a très rapidement confirmé que cette technologie pouvait engendrer un bon nombre de problèmes comme une irritation de la cornée ou encore des spasmes musculaires.

Suite à cette réponse, nos détectives numériques ont entreprit de contacter l’agence qui a réalisé cette vidéo afin d’en savoir plus à son sujet. La réponse ne s’est pas faite attendre et l’un des responsables de l’agence leur a ainsi fait parvenir le lien du… making-off. Inutile de préciser que vous pourrez d’ailleurs retrouver à la fin de l’article la vidéo qui dévoile tous les secrets de ce tournage improbable.

Et on peut dire que les moyens déployés pour la réalisation de ce film sont vraiment impressionnants. Notons toutefois que cette initiative a rencontré un vif succès puisque la vidéo originale a été vue quelque chose comme 5 millions de fois. Le tout en à peine trois mois.

Cela étant dit, ce que l’on peut remarquer, c’est que personne n’a dit que cette technologie n’était pas réalisable. Le clignement de l’oeil étant provoqué par un contraction musculaire, il est parfaitement possible de le contrôler à l’aide d’électrodes. En simulant un clignement asynchrone et rapide, il est donc tout-à-fait possible de simuler le port de lunettes actives. Le seul bémol, finalement, c’est qu’il y aurait de fortes chances que tu finisses aveugle. Et vu ce qu’apporte la 3D à un film, on peut dire que cela n’en vaut vraiment pas la peine.

Par contre, pour jouer à la PlayStation 3…



Mots-clés 3dinsolitevidéo