La basilique Sainte Sophie d’Istanbul va bientôt se convertir en mosquée

La basilique Sainte-Sophie d’Istanbul, également appelée Hagía Sophía est un haut lieu du tourisme turc. Rien que l’année dernière, elle a attiré environ 3,7 millions de visiteurs. Construit au 4e siècle, cet édifice fut auparavant un lieu de culte chrétien. Sa reconstruction effectuée au VIe siècle lui donnant son apparence actuelle.

Mais alors que depuis environ 90 ans, la basilique Sainte-Sophie est devenue un musée, Recep Tayyip Erdogan, l’actuel président de la Turquie, a récemment annoncé qu’elle sera désormais convertie en mosquée.

La basilique Sainte-Sophie d'Istanbul

Crédits Pixabay

Le musée classé en tant que patrimoine mondial de l’UNESCO deviendra donc une mosquée. Une annonce du chef de l’Etat Turc qui est loin de ravir tout le monde. D’ailleurs, les réactions ne se sont pas fait attendre face à l’initiative du chef de l’Etat Turc.

Une idée qui est loin de plaire à tout le monde

L’UNESCO est la première à s’opposer contre cette reconversion. Une poignée d’heures avant la sortie du décret d’Erdogan, cette branche de l’ONU a publié une déclaration afin d’ouvrir les négociations concernant cette décision.

L’UNESCO a ainsi indiqué que : « La participation effective, inclusive et équitable des communautés et des autres parties prenantes concernées par le bien est une condition nécessaire à la préservation du patrimoine et à la valorisation de son caractère unique et de son importance ».

Au pays de l’Oncle Sam, on est aussi contre cette conversion. Dans un communiqué de presse, Mike Pompeo, le secrétaire d’État des États-Unis, a souligné que la conversion de la basilique Sainte-Sophie en mosquée détériorerait l’héritage culturel que constitue cet édifice.

De plus, ce ne sera plus un « pont » reliant les différentes populations, ayant chacune leurs traditions et leurs religions.

À lire aussi : Retour sur Al Madam, le village abandonné

Erdogan ne compte pas changer d’avis

Suite aux différentes critiques qu’il a reçues de par le monde, le président turc a déclaré que ces dernières constituaient des atteintes à la souveraineté et à l’indépendance de la Turquie. Ce qu’il voit d’un mauvais œil.

Pour autant, il semble bien que le chef de l’Etat Turc ne s’apprête pas à faire volte-face.

Concernant les nouvelles règles pour les visiteurs, aucune information n’a été communiquée. Erdogan a également indiqué qu’aucun changement ne sera apporté à la structure.

Enfin, toujours selon ce dernier, les préparatifs pour cette conversion seront annoncés juste avant la réouverture du site.

À lire aussi : Les 15 panoramas Street View préférés de Google

Mots-clés insolitereligion