La batterie de la PlayBook devrait être aussi autonome que celle de l’iPad

Tels sont les propos tenus par Jeff McDowell, un gars de chez RIM qui a bien compris que l’autonomie était un argument de taille (ou de poids) en matière de technologies nomades. Si tout le monde pouvait penser comme lui, nos vies de Geeks seraient sans doute bien plus simples. Enfin, toujours est-il que si cette promesse se vérifie, alors cela voudra dire que la PlayBook de RIM est dotée d’une excellente autonomie. Ce qui sera d’autant plus impressionnant que cette dernière est nettement plus petite qu’un iPad.

La tablette tactile pommé ne manque pas d’avantages, c’est certain, mais celui qui se démarque le plus du reste concerne bien évidemment son autonomie. Genre en utilisation soutenue, elle est quand même capable d’assurer des heures et des heures. Le site officiel d’Apple fait état d’une dizaine d’heure d’autonomie et on peut dire que leurs calculs sont parfaitement justes et censés. Pas besoin, en effet, de réduire la luminosité de l’écran au minimum et de désactiver tout ce qui est désactivable pour tenir la charge.

Si la PlayBook propose des performances analogues, alors elle risque de s’imposer très vite sur le marché. Compacte, connectée, jolie, la tablette tactile cumule les bons points et je pense sincèrement qu’elle s’imposera comme un outsider de choc particulièrement séduisant pour les entreprises.

Comme dirait ma mère, qui vivra verra…