La BBC veut lancer son propre assistant personnel intelligent

Depuis le lancement des premiers assistants numériques, le concept a rencontré un énorme succès auprès du public. Il n’y a qu’à voir Google Assistant qui équipe près d’un milliard d’appareils à travers le monde. L’ampleur du marché est telle que la BBC a décidé qu’elle voulait aussi sa part de gâteau.

La société de production britannique a en effet annoncé son intention de lancer son propre assistant numérique, et elle souhaite le faire dès l’année prochaine, en 2020.

bbc

Crédits Wiki

Pour le moment, l’assistant numérique a été présenté sous le nom de « Beeb ». La BBC a cependant précisé qu’il ne s’agissait pas de son nom définitif, mais juste d’un nom provisoire en attendant de lui en trouver un. Pour le moment, la priorité reste le développement de l’assistant.

Un assistant développé spécialement pour les Britanniques

Dans un marché où la concurrence est rude, la BBC a trouvé une idée originale pour démarquer son assistant intelligent et tirer son épingle du jeu. La société de production a en effet dévoilé que Beeb présentera la particularité d’être spécialement développé pour comprendre les accents britanniques.

Il s’agit d’un argument de taille, ne serait-ce qu’auprès des consommateurs britanniques qui sont nombreux à rencontrer des problèmes de « communication » avec leur assistant personnel, en raison de leur accent très particulier que l’intelligence artificielle a parfois du mal à comprendre.

La BBC serait actuellement en train d’enregistrer les voix de son personnel au Royaume-Uni dans le but de s’en servir pour entraîner Beeb à reconnaître et assimiler les différents accents britanniques.

La BBC veut jouer dans la cour des grands

Avec Beeb, la BBC va ainsi faire son entrée dans un marché où la concurrence est tellement féroce, que même des géants tels qu’Apple (avec Siri) ou encore Samsung (avec Bixby) ont du mal à imposer leur assistant intelligent face à Google Assistant et Amazon Alexa.

Beeb devra ainsi faire ses preuves pour espérer se faire une petite place au soleil. Néanmoins si tout se passe bien, le futur assistant intelligent de la BBC peut espérer rencontrer un joli succès auprès des consommateurs britanniques. Rendez-vous en 2020 pour voir ce que ça donne.