La Californie prend des mesures drastiques de décarbonisation

Le California Air Resources Board (CARB) a annoncé le 28 septembre 2018 qu’il renforcerait les restrictions sur les carburants de transport dans l’État.

Cette mesure a pour principal objectif d’encourager les Californiens à se tourner vers les modes de transport électrique, à biocarburant et à hydrogène. Les services publics de l’État obtiendront également des crédits pour construire des bornes de recharge de véhicules électriques.

En 2011, le CARB a adopté une norme appelée Low Carbon Fuel Standard ou norme LCFS qui exige que l’intensité de carbone de tous les carburants vendus en Californie soit réduite de 10% avant 2020. Le CARB a déclaré le 28 septembre 2018 que les émissions du cycle de vie des carburants de transport doivent baisser de 20% jusqu’en 2030.

Cette norme permettra à l’État de non seulement accorder des crédits aux services publics pour installer des bornes de charge pour voitures électriques, mais aussi pour réduire le prix des véhicules électriques.

La norme LCFS, une transition rapide vers le transport électrique

La Californie vise à décarboniser le secteur économique du transport. Les Californiens ont différentes raisons de passer au mode de transport électrique ou à hydrogène. Certains le font par préférence personnelle, d’autres, en prévision de la revente de leur véhicule et la plupart, pour éviter les problèmes relatifs à l’entretien du véhicule.

La norme LCFS a pour force de tirer sur deux leviers importants pour changer le secteur du transport californien. Le premier levier est d’accorder des crédits aux services publics pour installer des bornes de recharge pour véhicules électriques. Le second levier est de réduire le prix des véhicules électriques pour les Californiens en versant une partie de l’argent collecté par les entreprises de services publics dans un fond collectif.

Les décideurs californiens aident les producteurs de carburant

La norme LCFS tient également compte du captage et du stockage du carbone (CSC) qui permettront aux producteurs de carburant de capturer le carbone issu de la phase de raffinage et de le stocker. Ces dernières années, les décideurs californiens ont proposé des politiques strictes pour lutter contre le changement climatique et changer progressivement le secteur du transport.

Malgré tout, le domaine de l’aviation est un secteur difficile à décarboniser en raison du fait qu’il n’y a pas encore suffisamment de batteries énergétiques pour alimenter un avion commercial. Il y a également le problème de leur coût exorbitant. Le peu de tests effectués ont été contrecarrés par les tentatives de mélange du carburéacteur avec les alternatives basées sur les biocarburants.