La Chine a réussi une téléportation quantique vers l’orbite terrestre

La Chine s’intéresse depuis longtemps à la téléportation quantique et ses plus éminents chercheurs ont ainsi multiplié les expériences durant ces dernières années. Ils viennent de réaliser un nouvel exploit.

L’expérience a été menée par une équipe composée d’une dizaine de chercheurs travaillant sous la supervision de Jian-Wei Pan. Il est possible que ce nom ne vous soit pas totalement inconnu et c’est tout à fait normal puisque ce scientifique a mené une expérience similaire le mois dernier.

Vie Espace

Elle n’était d’ailleurs pas passée inaperçue et elle avait ainsi été massivement relayée par les médias.

La Chine et la téléportation quantique, une histoire d’amour

Les téléportations quantiques sont très différentes des téléportations évoquées dans Star Trek et toutes les autres œuvres de science-fiction.

En réalité, ces travaux s’appuient sur les propriétés du monde subatomique. Il est en effet possible de lier deux particules entre elles. Ou de les intriquer. Lorsqu’elles sont liées, elles se comportent alors comme une seule entité, et ce même lorsqu’elles sont séparées physiquement.

En conséquence, si une particule subit une modification, alors cette dernière est en théorie censée être instantanément répercutée sur la seconde.

La téléportation quantique n’a donc pas pour vocation à remplacer le RER. En réalité, les chercheurs pensent surtout l’utiliser pour mettre au point des systèmes de communication inviolables. Grâce à cette technique, il est logiquement possible de transférer des données instantanément d’un point à un autre, sans avoir besoin de les faire transiter par une quelconque infrastructure. Le risque d’interception est donc minime.

L’opération menée le mois dernier par Jian-Wei Pan et son équipe reposait sur deux stations au sol situées à environ 1 200 kilomètres de distance et sur un satellite placé en orbite. Cette fois, le cadre de l’opération était différent.

L’expérience a été un succès

Les chercheurs ont en effet tenté une téléportation quantique entre une station située sur un sommet des montagnes tibétaines et un satellite placé dans l’orbite de notre belle planète : Micius.

Lancé l’année dernière, ce satellite est assez particulier et il est ainsi équipé d’un récepteur extrêmement sensible, un récepteur capable de détecter les états quantiques des photons en un instant. Micius a donc été spécialement développé afin de mener des expériences dans ce domaine.

Les chercheurs ont donc créé au sol plusieurs milliers de paires de photons intriqués et ils ont ensuite envoyé un de ces binômes vers le satellite. Ils ont ensuite apporté plusieurs modifications aux photons restés sur Terre.

Les scientifiques souhaitaient en effet savoir si les particules étaient capables de conserver leurs propriétés quantiques en changeant de champ gravitationnel. Il semblerait que ce soit le cas puisque l’expérience a été un véritable succès.

L’étude complète se trouve à cette adresse.

Mots-clés chinephysique