La Chine a suspendu une application de VTC après deux meurtres

Les VTC ou voitures avec chauffeur sont un service de transport aujourd’hui très populaire dans plusieurs pays. Malheureusement, la sécurité n’est pas toujours au rendez-vous, car souvent, le danger vient du conducteur même du véhicule. En Chine, deux clients du service ont trouvé la mort après avoir commandé une voiture VTC sur l’application de transport Hitch.

Les victimes, deux jeunes femmes, ont été retrouvées mortes, agressées par leurs chauffeurs. La situation est si grave que c’est Didi Chuxing lui-même, l’équivalent chinois d’Uber et propriétaire de Hitch, qui a décidé de suspendre son application de VTC.

Meurtre

De son côté, le gouvernement chinois mène l’enquête, car l’un des deux meurtriers court toujours.

Deux meurtres en quatre mois

Les deux assassinats se sont produits en seulement quatre mois d’intervalle. La première victime était une jeune hôtesse de 21 ans. Elle avait commandé une voiture VTC au mois de mai 2018 dans le centre de Zhengzhou, une grande ville du nord-est de la Chine. Le chauffeur coupable du crime n’a pas encore été appréhendé par les autorités chinoises.

La seconde victime, retrouvée morte au mois d’août 2018, est une jeune femme de 20 ans habitant dans la ville littorale de Wenzhou. Elle a été violée puis tuée par son chauffeur qui a heureusement été rapidement appréhendé par la police. Le plus triste, c’est que la veille, une passagère de ce même chauffeur avait porté plainte contre lui pour harcèlement sexuel.

Hitch : suspendu jusqu’à nouvel ordre

Hitch est un service de covoiturage appartenant à Didi Chuxing, le numéro 1 du service VTC en Chine avec des centaines de millions d’utilisateurs dans tout le pays. Après le second meurtre, l’entreprise a décidé de fermer son application le temps de mener l’enquête, mais aussi parce que le gouvernement a exigé la suspension du service tant que les choses ne soient pas tirées au clair.

Le 10 septembre 2018, il a été annoncé que les ministères du transport et de la sécurité publique chinois ont décrété que Hitch restera inactif tant que Didi Chuxing n’aura pas amélioré les mesures de sécurité de ses passagers. Les ministères ont également exigé à ce que le gouvernement mène l’enquête sur toutes les autres applications de transport et les chauffeurs qu’elles emploient.