La Chine annonce la naissance d’un troisième bébé modifié génétiquement

On a appris dernièrement que He Jiankui, le chercheur responsable de la création des premiers bébés génétiquement modifiés au monde, avait été condamné à trois ans de prison pour pratique illégale de la médecine.

Et bien le feuilleton se poursuit avec une nouvelle révélation : un troisième bébé aurait été génétiquement modifié par He, en plus des jumelles, et lui aussi serait né en Chine l’année dernière.

Modifications génétiques

Un troisième bébé génétiquement modifié

Après les deux bébés chinois nés d’embryons génétiquement modifiés, et qui possèdent apparemment des mutations imprévues, le gouvernement chinois a ordonné la suspension des recherches de He Jiankui. L’enquête policière qui a suivi a conduit à l’arrestation puis à la condamnation par un tribunal chinois de He et deux de ses collègues.

Le scientifique qui s’est dit être fier de son travail a écopé de trois ans d’emprisonnement pour pratique illégale de la médecine, et il devra également payer une amende de 3 millions de yuans (429 000 dollars), en plus d’une interdiction à vie de pratiquer la médecine reproductive.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là, car dans le dernier rapport de l’agence de presse publique chinoise Xinhua figurait de nouvelles informations que nous pensions ne jamais entendre : un troisième bébé génétiquement modifié est officiellement né. En réalité ce n’est pas vraiment une surprise, car en novembre 2018, lorsque He a annoncé pour la première fois l’existence des jumeaux modifiés génétiquement, il avait également laissé entendre qu’une autre femme était enceinte d’un embryon supplémentaire modifié génétiquement.

Le bioéthicien de Stanford, William Hurlbut, avait également déclaré à l’agence de presse AFP qu’il avait longuement parlé à He de ce troisième bébé génétiquement modifié. Il avait déclaré à l’époque que la femme était probablement enceinte de 12 à 14 semaines, et que l’accouchement devrait survenir vers juin ou juillet 2019. Mais en juillet dernier on n’a rien entendu à propos de ce troisième bébé, jusqu’à ce que la Chine confirme maintenant discrètement cette troisième naissance.

Comment se porte le troisième bébé génétiquement modifié ?

Eh bien, on n’en sait rien puisque le rapport ne contient aucune autre information sur le bébé. On ne connaît pas son sexe ni son état de santé.

On ignore aussi si la naissance a entraîné des complications, ou même si le bébé est encore en vie. Tout ce qu’on sait c’est que ce troisième bébé modifié génétiquement par He est né. Et donc l’année dernière lorsqu’on pensait qu’il y avait deux humains génétiquement modifiés sur Terre, en fait il y en avait trois en réalité !

Mots-clés génétique