La Chine pourrait cesser l’importation d’Animal Crossing New Horizons pour des protestations effectuées en ligne

Une rumeur veut que le gouvernement chinois ait commencé à stopper l’importation d’exemplaires d’Animal Crossing: New Horizons pour l’utilisation qu’en auraient déjà faite des personnes opposées à la politique menée à Hong Kong.

Depuis la fin d’année dernière, les Chinois peuvent se procurer la Nintendo Switch de manière officielle par l’intermédiaire de la société Tencent. Et si, en dépit de l’actuelle pandémie de coronavirus Covid-19, de nombreux joueurs ont pu mettre la main sur Animal Crossing: New Horizons, sur le territoire chinois, seules des copies importées sont accessibles.

(capture d’écran)

Il se pourrait toutefois que l’importation de ces exemplaires finisse par être totalement interdite. Le site PingWest nous informe ainsi que le gouvernement chinois aurait commencé à mettre le holà sur cette pratique. La plate-forme de commerce en ligne Taobao détenue par Alibaba Group s’est ainsi vu signifier de ne plus rien vendre en rapport avec le jeu à compter du 10 avril 2020.

La sortie officielle d’Animal Crossing New Horizons en Chine compromise ?

Le pourquoi de cet intérêt des autorités chinoises pour Animal Crossing: New Horizons ? Depuis la sortie du jeu à l’étranger, des utilisateurs opposés à la politique actuellement en vigueur à Hong Kong se sont servis des outils mis à leur disposition pour faire entendre leur position aux joueurs visant leur île.

Le Covid-19 a vraisemblablement motivé ces protestataires à changer de terrain d’attaque et, puisqu’ils ne pouvaient plus manifester dans les rues, de s’être employés à faire de même dans un jeu très populaire dans le monde.

PingWest ajoute avoir noté que des groupes de discussions sur WeChat (application de messagerie) relatifs au jeu n’autorisaient pas l’évocation de ce ban supposé.

Si la confirmation d’une telle réaction des autorités n’était pas officiellement apportée, le fait de ne pas voir Animal Crossing: New Horizons bénéficier d’une sortie en bonne et due forme sur le territoire chinois serait une réponse tout aussi parlante. Cela dit, étant donné que The Legend of Zelda: Breath of the Wild n’a lui aussi pas encore eu droit à une sortie officielle en Chine alors qu’il est sorti en 2017 et qu’il ne contient a priori rien d’offensant envers ce gouvernement, on peut attendre longtemps.