La Chine va envoyer une sonde et un rover sur Mars cet été

Alors que la NASA s’apprête à envoyer son rover Mars 2020 pour explorer la planète rouge, la Chine a également dévoilé le plan de lancement de sa première mission d’exploration de Mars. Et ce sera également cette année,  en juillet plus exactement.

L’information a été relayée par le China Youth Daily, qui cite  Xinhua, la plus grande et la plus ancienne des deux agences de presse nationales chinoises.

Crédits Pixabay

La Chine prête à se lancer à la conquête de Mars

Selon le rapport, la Société de sciences et technologies aérospatiales de Chine (CASC), l’équivalent chinois de la NASA, a confirmé que le pays enverra en juillet de cette année une sonde et un rover vers Mars, à bord de la fusée Long March-5 Y4. Le rapport précise que la fusée Long March-5 Y4 vient de boucler un test crucial de son moteur à hydrogène-oxygène à forte poussée. Et ce test serait le dernier examen du moteur avant l’assemblage final.

Le rapport nous apprend également que la fusée Long March-5 de la Chine a plusieurs missions de prévues pour l’année 2020, dont le lancement de la sonde à destination de Mars et le retour sur Terre d’échantillons prélevés sur la Lune. On apprend également qu’en novembre l’année dernière la Chine a simulé le vol stationnaire d’une sonde qui éviterait les obstacles pour descendre progressivement sur Mars.

L’expérience se serait déroulée sur le plus grand terrain d’essai d’Asie, destiné à simuler l’atterrissage sur des corps extraterrestres. Un terrain qui se trouve dans le comté de Huailai, province du Hebei.

Au cours de l’expérience, les astronomes chinois auraient même simulé la gravité de Mars, environ un tiers de la gravité sur Terre, afin d’ajuster la conception de l’atterrisseur. Le plus grand défi pour la mission étant d’atterrir en toute sécurité sur Mars, la Chine met apparemment tout en œuvre pour ne pas se rater sur ce coup-là.

La NASA également prête à envoyer son rover sur Mars cette année

De son côté, le rover Mars 2020 de la NASA, de la taille d’une voiture, doit lui aussi être lancé cet été et devrait atterrir sur Mars à l’intérieur du cratère Jezero (45 kilomètres de large) en février 2021.

Une fois sur la planète rouge, le rover devra effectuer une variété de travaux, y compris la recherche de signes de vie ancienne, le test de technologies qui pourraient aider à l’exploration humaine et la collecte d’échantillons pour un futur retour sur Terre.

La NASA a publié dernièrement une liste des neuf noms potentiels pour son rover Mars 2020, qui ont été retenus dans le cadre d’un concours lancé par l’agence à cet effet. Les noms retenus sont : Clarity, Courage, Endurance, Fortitude, Ingenuity, Perseverance, Promise, Tenacity et Vision. Un seul sera retenu au final.

La course à la conquête de Mars est donc officiellement lancée entre les USA et la Chine qui vont tous deux envoyer des missions vers la planète rouge cette année, et préparer le terrain à l’arrivée d’explorateurs humains.

Mots-clés chinemars