La Chine va interdire la VoiP

Chez les chinois, on ne rigole pas tous les jours. Après avoir fermé 60.000 sites pornographiques, le gouvernement a en effet décidé d’interdire les logiciels de VoiP sur son territoire. Faut dire aussi, maintenant que les dissidents savent que les communications téléphoniques sont surveillées, ils étaient nombreux à utiliser Skype pour commettre l’irréparable et chercher à renverser le régime à coups d’émoticônes. Et ça, ils ne pouvaient décemment pas le permettre.

Forcément, tu peux être sûr que les opérateurs mobiles chinois vont sabrer le champagne. Quand tu sais ce que leur coûtent les logiciels de VoiP (enfin plutôt ce qu’ils ne leur rapportent pas), tu comprends qu’ils ne vont pas hésiter à soutenir ce projet et à tout faire pour l’appliquer. Comme quoi, le communisme et le capitalisme peuvent parfaitement s’entendre, n’en déplaise à ce bon vieux Karl Marx qui doit certainement se tourner et se retourner dans sa tombe.

Pour le moment, Skype ne devrait pas être affecté par ce projet de loi mais on peut quand même supposer que ses jours sont comptés. Dans tous les cas, ce qui est sûr, c’est que personne ne trouvera rien à redire. C’est en effet beaucoup plus facile d’envahir l’Irak que de faire des remontrances à nos amis chinois. Faut dire aussi, aujourd’hui, ce sont les banques de Hong-Kong qui ont de l’argent, hein, et on ne s’attaque jamais aux puissants, c’est bien connu.

Via

Mots-clés politiqueskypevoip