La Chine va tirer sur Bénou pour tenter de le faire dévier de sa trajectoire

Depuis quelques années, les scientifiques suivent de près l’évolution de l’astéroïde Bénou. En octobre 2020, la NASA a envoyé la sonde OSIRIS-REX sur ce corps céleste pour y effectuer un échantillonnage. Cette mission a été couronnée de succès. Si tout se passe comme prévu, la sonde reviendra sur Terre avec ces échantillons le 24 septembre 2023.

Les chercheurs s’intéressent de près à cet astéroïde, car il pourrait selon eux transporter les ingrédients de la vie sur Terre. Mais d’après eux, Bénou pourrait aussi représenter une menace pour notre planète. En effet, une étude de sa trajectoire a révélé qu’il y a des chances pour qu’elle s’écrase sur Terre. Et cela risque de causer de sérieux dégâts sachant que cet astéroïde a un diamètre de 500 mètres.

Un astéroïde fonçant vers la Terre
Crédits Pixabay

Pour éviter cet impact, la Chine prévoit de faire dévier sa trajectoire en lui tirant dessus.

A lire aussi : L’astéroïde Bénou transporterait les ingrédients de la vie

La Chine veut lancer une vingtaine de fusées sur Bénou

À en croire les estimations des chercheurs, Bénou devrait se retrouver à moins de 7,5 millions de kilomètres de l’orbite terrestre entre les années 2175 et 2199. Pour l’heure, les probabilités d’impact ne sont encore que de 1 sur 2700. Toutefois, les scientifiques veulent écarter tous les risques. Une telle collision aurait en effet de graves répercussions sur notre planète.

Les experts du Centre national des sciences spatiales de Chine (NSSC) veulent prendre les choses en main en forçant Bénou à changer de trajectoire. Pour ce faire, ils comptent envoyer 23 fusées Long March 5 en direction de l’astéroïde. Chacune d’elles fait 992 tonnes. En touchant leur cible, elles pourraient la faire dévier d’environ 9000 km.

A lire aussi : La NASA est obligée de repousser la mission qui prévoyait de rapporter un échantillon de Bénou

Un long voyage

Le NSSC prévoit de lancer ces fusées depuis plusieurs sites différents. Elles se serviront du déflecteur dont elles sont équipées pour briser l’astéroïde. D’après les chercheurs, elles mettront environ 3 ans à atteindre leur cible.

Pour Mingtao Li, ingénieur en sciences spatiales du NSSC, cette mission est d’une importance capitale.

« Les impacts d’astéroïdes constituent une menace majeure pour toute vie sur Terre. La déviation d’un astéroïde sur une trajectoire d’impact est essentielle pour atténuer cette menace », a-t-il déclaré.

Les chercheurs du NSSC n’ont pas dévoilé de calendrier pour la réalisation de cette mission. Ils ont toutefois précisé que d’ici 10 ans, « il sera possible de se protéger des gros astéroïdes avec une technique non nucléaire. »

Mots-clés bénouchine