La Chine veut déployer un système de défense contre les astéroïdes

Les astéroïdes constituent une véritable menace pour la Terre. Face à cette réalité, la Chine travaille sur le développement d’un système de défense dédié.

Le scénario d’un astéroïde entrant en collision avec la Terre est assez courant dans les films de science-fiction. Si un tel drame devait se produire dans la réalité, les conséquences seraient désastreuses pour l’humanité. Les astéroïdes, parfois appelés planète mineure, sont des astres dont la taille peut atteindre des centaines de kilomètres. Ils se composent généralement de métaux, de roches ou de glaces. À noter que l’extinction des dinosaures aurait été provoquée par astéroïde de 10 km de diamètre.

Crédits Pixabay

L’Administration spatiale nationale chinoise (CNSA) prend cette menace très au sérieux. Elle développe ainsi un système de défense contre les astéroïdes géocroiseurs.

Une réponse à la NASA ?

Le chef de la CNSA a fait l’annonce de ce projet lors de la cérémonie d’ouverture de la journée spatiale chinoise à Nanjing. Malheureusement, Zhang Kejian n’est pas entré dans les détails.

L’exploration spatiale est devenue une priorité du gouvernement chinois ces dernières années. Un plan a d’ailleurs été mis en place pour opérer des milliers de vols spatiaux annuellement. La Chine vise aussi à transporter dans l’espace des dizaines de milliers de tonnes de fret avec équipage d’ici 2045.

L’idée d’un système de défense contre les astéroïdes géocroiseurs, la CNSA n’est pas la première à y avoir pensé. L’an dernier, l’Agence spatiale européenne (ESA) et l’Administration américaine de l’aéronautique et de l’espace (NASA) ont signé un accord de 129 millions d’euros pour faire avancer les recherches dans ce domaine. Leur idée est de construire un vaisseau spatial capable de dévier la trajectoire d’un corps céleste pouvant représenter une menace pour la Terre.

Bientôt une station internationale de recherche lunaire

La Chine nourrit de grandes ambitions en termes d’exploration spatiale. Le pays de Mao Zedong a d’ailleurs posé cette nuit un rover sur Mars. Par ailleurs, les autorités chinoises travaillent avec la Russie pour établir sur la Lune une station de recherche.

Une mission lunaire avec équipage est aussi à l’étude. On notera aussi le fait que le pays a récemment réussi à mettre en orbite Tianhe, le premier module de sa future station spatiale. Avec dans ce cas des conséquences… disons inattendues.

Mots-clés astéroïdeschine