La compagnie norvégienne Telenor a choisi Ericsson pour développer son réseau 5G au lieu de Huawei

Le vendredi 13 décembre dernier, l’entreprise norvégienne de télécommunication Telenor a annoncé qu’elle avait choisi la compagnie suédoise Ericsson comme fournisseur technologique clé dans le développement de son réseau 5G.

Telenor va ainsi graduellement écarter le géant chinois Huawei après avoir collaboré avec lui pendant une dizaine d’années sur le réseau 4G.

Crédits Pixabay

D’après le directeur général de Telenor, Sigve Brekke, nous sommes maintenant dans l’ère de la 5G et c’est la technologie qui va le plus transformer notre société dans les dix prochaines années.

Il a aussi ajouté qu’avant de prendre la décision de choisir Ericsson, la compagnie avait effectué une évaluation extensive au niveau de la sécurité et avait aussi considéré divers facteurs comme la qualité technique, l’innovation et la modernisation du réseau.

Selon Brekke, Telenor a ainsi décidé de choisir un nouveau partenaire en se basant sur une évaluation complète et globale.

Une influence des États-Unis ?

D’une certaine manière, la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis a eu quelque chose à voir avec cette décision de la compagnie norvégienne.

Les États-Unis ont en effet poussé ses alliés de l’OTAN, incluant la Norvège, à écarter Huawei de tout ce qui concerne la 5G. D’ailleurs, les services de sécurité de la Norvège ont aussi émis des mises en garde contre la firme chinoise.

De son côté, Huawei a nié les allégations selon lesquelles ses réseaux 5G pourraient être utilisés comme des outils d’espionnage. La Chine a aussi accusé Washington d’utiliser des arguments relatifs à la sécurité pour politiser un conflit qui est à la base un conflit commercial.

Huawei perd du terrain en Norvège

Selon une déclaration de la police de sécurité norvégienne PST, seules les compagnies avec lesquelles le pays a une collaboration étroite en matière de sécurité devraient avoir l’autorisation de fournir la technologie 5G. Dans ce cadre, la Norvège coopère avec ses voisins la Suède et la Finlande et non avec la Chine.

D’après Petter-Boerre Furberg, le dirigeant de Telenor Norway, l’utilisation des composants de Huawei sur le réseau commencera à baisser progressivement dans les 4 à 5 prochaines années.

On peut dire que la Norvège commence réellement à s’éloigner de Huawei en ce qui concerne les technologies de la télécommunication. Ice et Telia, deux entreprises norvégiennes plus petites, ont en effet également annoncé qu’elles allaient choisir Nokia et Ericsson pour l’établissement de leur réseau 5G.

Mots-clés 5Gnorvègetelenor