La Corée du Nord testerait des armes hypersoniques

Il semblerait que la Corée du Nord s’intéresse sérieusement aux armes hypersoniques. C’est en tout cas ce que nous révèle un article publié par le site Space.com. D’après nos confrères, la Corée du Nord a récemment testé un missile planeur hypersonique. L’engin en question se nomme Hwasong-8.

L’agence gouvernementale nord-coréenne KCNA a indiqué que le test qui a eu lieu le 30 septembre 2021 s’est déroulé avec succès. Cet essai s’est fait dans la province de Jagang, au nord du pays. À en croire les sources, ce missile hypersonique serait largement plus rapide que les missiles balistiques. Les experts parlent d’une vitesse d’au moins 5 fois supérieures à la vitesse du son.

Lancement d'une fusée StarLink
Crédits Pixabay

Pour certains, le test de ce missile revêt des airs de provocations. En effet, il s’est déroulé quelques heures avant la réunion d’urgence du Conseil de sécurité demandée par Paris, Washington et Londres. Cette réunion a été organisée pour discuter du tir de missile par Pyongyang qui a lieu précédemment.

A lire aussi : En Chine, vous pouvez louer votre petit ami

« Une grande importance stratégique »

Le test de ce nouveau missile hypersonique n’est pas anodin pour la Corée du Nord. À en croire le KCNA, il revêt « une grande importance stratégique » pour le pays. Après la réussite de ce test, le pays s’est vanté des performances du Hwasong-8.

« Les performances remarquables de combat du missile ont été vérifiées, avec l’introduction de nouvelles technologiques-clés, » lit-on dans un communiqué.

Les responsables ont également ajouté que « les résultats des tests ont prouvé que toutes les spécificités techniques étaient conformes aux exigences de conception. »

A lire aussi : La Chine veut construire une station solaire dans l’espace

Un missile qui reste détectable

La Corée du Nord n’est pas le seul pays à s’intéresser aux missiles hypersoniques. Ces dernières années, les États-Unis, la Russie et la Chine ont également fait du développement de ces armes une priorité. Au cours de la dernière décennie, le pays de l’Oncle Sam a travaillé sur plusieurs designs d’armes hypersoniques.

Face au test effectué par la Corée du Nord, les États-Unis et la Corée du Sud se sont voulus rassurants. Ces deux pays qui sont liés par un traité de sécurité ont déclaré qu’ils étaient « capables de détecter et d’intercepter » le missile nord-coréen.

Selon eux, le développement et le déploiement de cette mission devraient prendre « énormément de temps. » Ces déclarations sont faites sur la base d’une évaluation des caractéristiques de Hwasong-8.