La DARPA vient de réinventer la roue et elle a une forme de triangle

Aidées par des entreprises spécialisées et des universités, les agences de recherches militaires ne cessent d’améliorer la performance des équipements et engins destinés à l’armée. Dernièrement, les scientifiques de l’université Carnegie Mellon ont conçu des roues d’un nouveau genre pour la DARPA (Pentagone Defense Advanced Research Projects Agency).

Ce qui est impressionnant, c’est que ces nouvelles roues ont une forme triangulaire.

DARPA

Les roues magiques de la DARPA ont été présentées le 22 juin. Elles sont équipées d’une jante de vingt pouces. Les jantes ont la particularité de pouvoir s’adapter à tout type de terrain. L’agence de recherches militaires n’a pas encore apporté des détails sur la possibilité de la commercialisation du produit dans le marché civil.

Cette innovation s’inscrit dans le cadre du programme Ground X-Vehicle Technologies (GXV-T) de la DARPA dont l’objectif est de développer des technologies permettant d’augmenter les capacités des véhicules de combat.

Inspirées du déplacement de la chenille

GXV-T implique des équipes académiques et corporatives. Elles travaillent de concert pour améliorer la mobilité et la survivabilité des véhicules de combat au sol.

Les roues sont capables de changer de forme en seulement deux secondes. Selon le type de terrain, elles passent du rond au triangle et inversement. Comme beaucoup d’autres, cette invention a une part de biomimétisme du fait que les chercheurs se sont inspirés du déplacement de la chenille. Indépendamment du mouvement du véhicule, les roues s’adaptent au relief grâce au système Reconfigurable Wheel-Track (RWT).

Améliorer la mobilité et la survivabilité des véhicules de combat au sol

Par ailleurs, l’armée américaine dispose actuellement d’un système de suspension qui préserve les passagers des secousses sur tout type de terrain. Elle s’est aussi procurée de roues équipées de moteurs individuels pour améliorer l’accélération et la manœuvrabilité des véhicules.

Comme l’a expliqué la DARPA dans un communiqué, « mettre les moteurs directement dans les roues offre de nombreux avantages potentiels pour les véhicules de combat, tels qu’une accélération et une maniabilité accrues avec un couple, une traction, une puissance et une vitesse optimaux sur terrain accidenté ou lisse ».

Il n’y a pas longtemps, l’entreprise de défense britannique QinetiQ a également présenté un système similaire, où chaque roue d’un véhicule dispose de son propre moteur intégré.

Quoi qu’il en soit, en ce qui concerne la vitesse, les roues standards restent idéales.

Mots-clés darpa