La division entre les genres se refléterait dans les prénoms des bébés

Ce n’est pas nouveau, les parents choisissent les prénoms de leurs enfants en fonction des valeurs qu’ils veulent leur transmettre. Dans la majorité des cas, les garçons portent des prénoms qui sont empreints d’une certaine forme de puissance.

Laura Wattenberg, la directrice du blog Baby Name Wizard, a également affirmé que les filles portaient en revanche des prénoms qui reflétaient davantage la douceur ou la beauté.

Wattenberg va même plus loin en indiquant qu’il serait beaucoup plus raisonnable que l’égalité entre les sexes se reflète jusqu’aux prénoms donnés aux bébés. De plus, des mots transformés en prénoms sont de plus en plus en vogue chez les Américains. La blogueuse s’est donc penchée sur la tendance des nouveaux prénoms.

Si l’on en croit ses conclusions, alors la division entre les genres se reflèterait déjà dans l’attribution des prénoms des enfants.

Les prénoms les plus en vogue aux États-Unis

Laura Wattenberg a étudié de près les prénoms que les Américains donnaient à leurs bébés. Elle a d’ailleurs recensé 531 nouveaux prénoms qui signifiaient la force, le pouvoir, la vitesse, la musique, la joie. L’experte a constaté que le sexisme se reflétait jusqu’à l’attribution des prénoms.

Les garçons portaient des prénoms comme Diesel, Wrangler, Dash, Blaze tandis que les fillettes étaient prénommées Cadence, Symphonie ou Joy.

Plus globalement, d’après ses recherches, 97% des prénoms qui reflètent la puissance ont été attribués aux garçons. En outre, 75% des hommes portent des prénoms qui reflètent les animaux, le courage ou encore la vitesse.

Par ailleurs, les prénoms royaux sont représentés dans 56% des cas. Il s’agit, entre autres, des prénoms « Sire, » « Prince. » Chez les femmes, les prénoms les plus tendances sont « Heart, » « Adore, » « Cashmere » ou encore « Gorgeous. »

La tendance des mots transformés en prénoms

Pour accentuer la division entre les sexes, les parents n’hésitent pas à transformer des mots en prénoms. Les bébés garçons portent des prénoms très sexués tels que Maverick tandis que les filles sont prénommées Grace.

En outre, les mots comme Indigo ou Story sont transformés en prénoms. Il en est de même pour Saga. Selon Laura Wattenberg, les prénoms renseignent beaucoup sur la culture. Il en résulte que même les parents aimants ne prônent pas toujours l’égalité des sexes. Bien entendu, cela a un impact sur la lutte pour l’égalité des genres.