La drôle de campagne anti-porno de la Nouvelle Zélande

En dépit de toute l’ouverture d’esprit dont certains parents peuvent faire preuve, il n’est jamais évident d’aborder la question du sexe. Par pudeur ou par souci d’intimité, les jeunes s’adressent rarement à leurs parents pour parler de ce sujet.

Pour en savoir plus, la plupart d’entre eux se tournent généralement vers Internet pour regarder du porno. Ce qu’ils ne savent pas toujours, c’est que ce genre de contenu est loin de refléter la réalité. Les parents qui veulent avoir une discussion sur le sexe avec leurs enfants se trouvent aussi dans une impasse, car beaucoup d’entre eux ne trouvent pas les bons mots pour aborder le sujet.

Crédits Pixabay

En Nouvelle-Zélande, une nouvelle campagne baptisée « Keep it Real Online » devrait pouvoir aider tous ces parents en difficulté. Cette initiative a également pour but d’informer les adolescents sur le porno.

Le porno, ce n’est pas la réalité

L’éducation sexuelle par le porno, ce n’est pas l’idéal. C’est pour cela que la campagne « Keep it Real Online » a été lancée en Nouvelle-Zélande.

À travers des miniséries diffusées en ligne et à la TV, « Keep it Real Online » souhaite aider les parents à parler plus facilement de sexe avec leurs enfants. Cette campagne veut aussi changer la vision que les jeunes ont du porno.

Pour faire passer le message, la campagne a choisi deux acteurs qui répondent aux noms de Paris Theodosiou et Cassandra Woodhouse. Dans les miniséries, ce duo incarne un couple d’acteurs porno qui vient toquer à la porte d’un garçon qui a récemment regardé leur performance sur un site pour adulte. Ces acteurs se sont déplacés pour dire à cet adolescent que ce qu’il voit dans les films pornos ne reflète pas du tout la réalité.

À lire aussi : Pornvisory, la cryptomonnaie qui veut vous payer pour regarder du porno

Une approche efficace

Dans la vidéo, on peut voir que les deux acteurs s’entretiennent également avec la mère du jeune adolescent pour l’informer de ce que son fils fait sur la toile. Par la suite, Derek, le personnage incarné par Paris Theodosiou, prend le temps de se poser et d’avoir une discussion avec le jeune garçon.

Derek lui explique notamment que les contenus qu’il regarde sur les sites pornos sont conçus pour les adultes, et que les enfants ignorent que ça ne se passe pas comme cela dans la vraie vie. L’acteur prend le temps de lui expliquer l’importance du consentement et insiste sur le fait qu’il n’agirait pas comme ça dans la réalité.

La campagne « Keep it Real Online » traite également d’autres sujets sérieux, comme le harcèlement.