La drôle de publicité satirique de Greta Thunberg

Alors que le rover Persévérance de la NASA a atterri sur Mars le jeudi 18 février dernier, l’activiste suédoise Greta Thunberg a profité de l’occasion pour faire passer un message détonant aux ultra-riches, qu’elle appelle les « 1% », nous rapporte mailOnline.

En effet, avec l’aide de l’agence de publicité FRED & FARID, la militante a réalisé une vidéo satirique à l’endroit des agences spatiales et gouvernements pour les encourager à partir sur Mars et à laisser les 99% de la population restante résoudre les problèmes du réchauffement climatique.

Crédits Pixabay

La publicité ironique présente effectivement Mars comme une planète idéale où les ultra-riches pourront s’échapper à la pression continuelle des activistes sur le changement climatique et où ils pourront recommencer leurs méfaits.

Greta Thunberg veut mettre en évidence le non-sens

En 2018, Greta Thunberg a fondé The Fridays for Future (FFF), une campagne sur le climat qui s’attaque directement au problème du changement climatique. Cette cause tient effectivement à cœur à la jeune activiste de 18 ans qui a déjà prononcé de nombreux discours et tenu plusieurs rassemblements sur la question, allant même jusqu’à parcourir le monde pour sensibiliser les gens.

La mission Mars de la NASA fut ainsi une occasion pour la militante de se faire entendre. Un porte-parole de FFF a ainsi expliqué qu’à travers cette publicité touristique satirique, Greta et son association voulaient « mettre en évidence le pur non-sens ». Il explique que :

Les programmes spatiaux financés par le gouvernement et les 1% des plus riches du monde sont concentrés sur Mars et pourtant, la plupart des humains n’auront jamais la chance de visiter ou vivre sur Mars.

La militante présente ironiquement Mars comme le havre de paix des 1%

A noter que le développement, le lancement, les opérations et l’analyse du rover Persévérance de la NASA coûtent à eux seuls 2,7 milliards de dollars. La vidéo intitulée « 1% » présente ainsi Mars comme la planète idéale, sans pollution ni guerre ni pandémie, que les ultra-riches pourront coloniser et qui leur offre la « liberté ultime ». Le narrateur de la vidéo affirme effectivement qu’ :

Après plus de 5 millions d’années d’existence humaine sur Terre, il est temps de changer. Mars, 56 kilomètres carrés de terres intactes, des paysages à couper le souffle et des vues incroyables. Mars, une planète intacte, un nouveau monde où l’on peut recommencer.

Une sensibilisation qui ne risque pas de modifier les plans des agences spatiales

Mais, même si la publicité a voulu être percutante, il y a peu de chances qu’elle change les plans des agences spatiales et des gouvernements. En effet, SpaceX et Axoim prévoient déjà de commencer le tourisme spatial commercial. D’ailleurs, ces entreprises vont envoyer des particuliers – trois hommes – en voyage à la Station spatiale internationale en janvier 2022, chacun de ces touristes a déjà réservé leur place, pour 55 millions de dollars chacun.

SpaceX ambitionne également d’envoyer les premiers humains sur Mars en 2026, suivi par la société Blue Origin de Jeff Bezos et la société Virgin Galactic de Richard Branson promet également un voyage de quelques minutes en orbite pour les personnes qui paieront 250.000 dollars.