La FDA a approuvé un vaccin contre Ebola

Le virus Ebola est l’un des plus dangereux et des plus meurtriers auquel l’humanité a été confrontée au cours de ces derniers siècles. Il est extrêmement contagieux, et ceux qui le contractent meurent généralement au bout de quelques jours dans d’affreuses souffrances.

Fort heureusement, l’agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (la FDA) vient d’approuver un vaccin pour se protéger contre le redoutable virus Ebola.

Un malade souffrant d'Ebola en quarantaine

Un malade souffrant d’Ebola en quarantaine (crédits Pixabay)

Enfin un vaccin contre Ebola !

Le vaccin a été baptisé Ervebo et il a été développé et fabriqué par la société Merck & Co., basée à Kenilworth, dans le New Jersey. Selon la FDA, il s’est révélé efficace à 100% lorsqu’il est administré au moins 10 jours avant une exposition potentielle. Les tests ont été effectués en Guinée, un pays particulièrement touché par la maladie, entre 2014 et 2016.

Le vaccin est administré en une seule injection et semble être plus efficace lorsque les patients ont le temps de développer leur immunité avant d’être exposés au virus. Toutefois, les chercheurs ne maîtrisent pas encore complètement la durée de la protection, car dans certains cas l’efficacité du vaccin peut s’estomper avec le temps. La mise au point de ce vaccin n’en demeure pas moins une avancée majeure dans la lutte contre Ebola.

“L’approbation par la FDA d’Ervebo est une avancée majeure dans la protection contre l’ébolavirus du Zaïre ainsi que dans l’avancement des efforts d’état d’alerte préventive du gouvernement américain”, a déclaré Peter Marks, directeur du Center for Biologics Evaluation and Research de la FDA.

Le déploiement du vaccin

Merck a déclaré qu’ils travaillaient à accélérer la production du vaccin Ervebo qui sera disponible au troisième trimestre de 2020. En attendant, une version du vaccin qui a été utilisée dans le cadre des essais sera fournie. Pour l’heure la société n’a pas donné de précision sur le prix du médicament.

Le vaccin Ervebo a été développé à l’origine par le Laboratoire national de microbiologie de l’Agence de la santé publique du Canada, un groupe de recherche du gouvernement canadien. Le projet a ensuite été concédé sous licence à NewLink Genetics Corp. C’est en 2014 que Merck a acquis les droits contre 50 millions de dollars en plus des redevances futures. La société travaille depuis avec le gouvernement américain au développement du vaccin.

Mots-clés médecinesanté