La FDA approuve son premier médicament dérivé de la marijuana

La Food and Drug Administration des États-Unis vient d’approuver l’épidiolex (cannabidiol, CBD) pour le traitement des crises épileptiques associées au syndrome de Lennox-Gastaut et au syndrome de Dravet chez des patients âgés de deux ans et plus.

C’est le premier médicament approuvé par la FDA qui contient une substance médicamenteuse purifiée dérivée de la marijuana.

Médicaments MIT

C’est aussi la première approbation par la FDA d’un médicament pour le traitement des patients atteints du syndrome de Dravet. Le CBD est un composant chimique de la plante Cannabis Sativa, plus communément appelée la marijuana. Cependant, le CBD ne provoque pas l’intoxication ou l’euphorie qui provient du tétrahydrocannabinol (THC).

C’est le THC, et non le CBD, qui est la principale composante psychoactive de la marijuana, ce qui explique en partie cette approbation.

Un médicament apparemment efficace

« Cette approbation nous rappelle que la promotion de programmes de développement judicieux qui évaluent correctement les ingrédients actifs contenus dans la marijuana peut mener à d’importants traitements médicaux. La FDA est engagée dans ce type de recherche scientifique et de développement de médicaments. » a déclaré Scott Gottlieb, commissaire de la FDA.

L’efficacité de l’épidiolex a été étudiée dans trois essais cliniques randomisés, contrôlés par placebo portant sur 516 patients atteints du syndrome de Lennox-Gastaut ou du syndrome de Dravet. L’épidiolex, pris avec d’autres médicaments, s’est avéré efficace pour réduire la fréquence des crises comparativement au placebo.

Le syndrome de Lennox-Gastaut et le syndrome de Dravet

Le syndrome de Dravet est une maladie génétique rare qui apparaît au cours de la première année de la vie avec des crises fréquentes liées à la fièvre.

Plus tard, d’autres types de crises apparaissent généralement dont les crises myocloniques. Les enfants atteints du syndrome de Dravet éprouvent généralement un développement médiocre du langage et des capacités motrices, de l’hyperactivité et des difficultés à se rapprocher des autres.

Le syndrome de Lennox-Gastaut commence également en bas âge. Il est caractérisé par plusieurs types de crises. Les personnes atteintes du syndrome de Lennox-Gastaut commencent à avoir des crises fréquentes durant la petite enfance, généralement entre 3 et 5 ans. Presque tous les enfants atteints du syndrome de Lennox-Gastaut développent des problèmes d’apprentissage et un handicap intellectuel.

Le médicament comporte certains effets secondaires comme l’insomnie, la diarrhée ou encore la fatigue.