La FDA met en garde contre des marques de gel hydroalcooliques qui contiennent du méthanol

Face à la propagation de l’épidémie de COVID-19, il est recommandé de très souvent se laver les mains ou à défaut, d’utiliser des solutions hydroalcooliques pour se protéger. Prenez toutefois garde, car l’usage de certaines marques de gels n’est pas sans conséquence. La FDA pointe surtout du doigt les gels hydroalcooliques dont la composition contient du méthanol, un produit très dangereux pour la santé.

La FDA a ainsi alerté les consommateurs américains sur la dangerosité de certaines marques de gel contenant ce produit toxique.

Les mains d'une femme qui utilise du gel hydroalcoolique

Photo de Luisella Planeta Leoni. Crédits Pixabay

D’après l’agence américaine, quatorze marques de désinfectant pour les mains contiennent du méthanol. Neuf d’entre eux, identifiés le mois dernier, sont fabriqués par la société Eskbiochem SA au Mexique, tandis que les cinq autres marques, provenant toujours du Mexique viennent d’être épinglées récemment.

Une exposition accidentelle ou volontaire au méthanol est risquée

Les accidents causés par l’inhalation, l’ingestion ou le simple contact du méthanol avec la peau , même à une quantité minime, ne sont pas moindres. Transformé en formaldéhyde, puis en acide formique à l’intérieur du corps humain, le méthanol peut entraîner une accumulation d’acide dans la circulation sanguine, et finit par altérer les organes et les tissus de la victime.

Si pour les uns, les séquelles se manifestent par des malaises, des nausées, des vomissements, des maux de tête, ou des troubles visuels, pour les autres le méthanol peut entraîner une cécité permanente, des convulsions, le coma ou des dommages sur le système nerveux.

« L’individu peut même décéder des suites d’une intoxication », précise la FDA.

À lire aussi : Le Cannabis serait utile dans la lutte contre le Covid-19

La FDA s’inquiète et émet des recommandations

Ces risques sont essentiellement accrus pour les enfants qui peuvent accidentellement ingérer le produit contenant du méthanol. Le danger est multiplié chez les adolescents ou les adultes qui le boivent intentionnellement comme substitut d’alcool.

Aux États-Unis, des cas d’effets indésirables comme la cécité, d’hospitalisation suite à un empoisonnement, entraînant quelquefois la mort ont été rapportés à la FDA suite à l’ingestion de ces gels contenant du méthanol.

L’agence a tout de suite recommandé d’arrêter l’utilisation des marques de gels désinfectants concernés et les catégorise comme des produits dangereux. Par ailleurs, la liste complète de ces marques a été publiée sur son site.

Étant donné la pléthore de marques gels hydroalcooliques que les producteurs nous proposent en cette période de pandémie, assurez-vous donc de toujours bien vérifier leurs composants. Certains produits peuvent gravement porter atteinte à notre santé au lieu de nous préserver de l’infection.

Mots-clés Covid-19FDAsanté