La Fnac prépare une offensive face au Kindle

Chers amis, c’est désormais officiel, la guerre des liseuses aura bien lieu. Même que cette fois, c’est l’hexagone qui va se trouver au centre d’une nouvelle bataille. Faut dire aussi, Amazon vient tout juste de lancer le Kindle en France et les autres constructeurs officiant sur ce secteur vont certainement tout faire pour contrecarrer les plans de la célèbre boutique en ligne. Oui et la Fnac n’a d’ailleurs pas tardé à réagir puisqu’elle va présenter sa riposte dans quelques jours. Et selon toute vraisemblance, la firme devrait donc lever le voile sur son Fnacbook 2…

La Fnac prépare une offensive face au Kindle

Et on les comprend complètement puisque le marché des livres numériques est plutôt juteux. Faut dire aussi que les vrais livres (vous savez, ceux avec du papier et de l’encre) ont de plus en plus de mal à séduire : les ventes papiers ne se portent pas spécialement bien tandis que les ventes de livres numériques explosent depuis maintenant plusieurs mois. Notez d’ailleurs que ces deux phénomènes ne sont pas forcément liés, hein, mais faut quand même reconnaître que les liseuses sont quand même bien pratiques.

Pour en revenir à la Fnac, il y a donc de grandes chances que la firme profite du salon du livre de Francfort pour dévoiler son Fnacbook 2. Un Fnacbook 2 qui est en cours de développement depuis septembre dernier et qui pourrait bien évidemment profiter d’un prix très agressif histoire de faire de l’ombre au Kindle. Bon, en même temps, ça risque d’être très difficile de faire moins cher (rappelons en effet que le Kindle français est proposé à 99 €) mais on ne manquera pas de souhaiter bonne chance à la Fnac.

Après, ce qu’il ne faut pas non plus oublier, c’est que le Kindle à 99 € n’est qu’un début. Amazon a aussi d’autres Kindle en stock (le Kindle Touch et le Kindle “normal” notamment) et nul doute que la firme ne manquera pas de les lancer aussi dans l’hexagone dans les semaines qui viennent. Sans oublier le Kindle Fire bien entendu. Quoi que, pour ce dernier, tout n’est pas encore gagné. Si Amazon est parvenu à négocier avec les ayants droit pour diffuser des films et des séries aux Etats-Unis, la firme n’a encore signé aucun contrat en France. Et forcément, un Kindle Fire sans contenus multimédias, c’est un poil moins intéressant, hein…

Via