La fonction ECG de l’Apple Watch Series 4 a sauvé une vie

Au Royaume-Uni, un homme a peut-être échappé à la mort grâce à la fonctionnalité ECG de l’Apple Watch Series 4. Il semblerait que celle-ci ait pu détecter à temps une maladie cardiaque mortelle.

Apple a annoncé il y a quelques jours le déploiement de la fonction ECG de la quatrième génération de sa montre connectée en Europe et au Royaume-Uni. Certains pourraient penser qu’il s’agit d’une fonctionnalité banale, mais apparemment, elle est capable de sauver des vies. Si l’on en croit le site The Sun, il est possible que la fonction ECG de l’Apple Watch Series 4 ait permis à un homme de détecter à temps une maladie cardiaque mortelle.

Test de l'Apple Watch Series 4 : image 5

Habitant au Royaume-Uni, celui-ci a envoyé à un médecin un courrier électronique expliquant que la montre connectée de la Pomme l’avait correctement alerté sur son état de santé en signalant régulièrement une fibrillation auriculaire.

Si vous ne le savez pas encore, notez qu’il s’agit d’une maladie cardiaque entrainée par l’apparition d’une activité électrique anormale dans le cœur. Compte tenu de sa nature, la fibrillation auriculaire est potentiellement mortelle.

ECG de l’Apple Watch Series 4, une fonction d’une grande utilité

« Dans les captures d’écran de l’e-mail, le client explique qu’il pensait au départ que la fonctionnalité était destinée aux “hypocondriaques”, mais a décidé de l’essayer, juste pour le plaisir », indique le site mentionné ci-haut. Cependant, sa montre connectée signalait constamment la maladie.

Avant d’aller consulter un médecin, l’utilisateur s’est d’abord confié à un ami. Étant lui aussi médecin, ce dernier l’avait assuré que tout était normal et qu’il s’agissait peut-être d’une erreur de mesure. Mais lorsque le patient s’est tourné vers son médecin personnel, il a été prouvé que la fonction ECG avait vu juste.

Des tests approfondis

Nous pouvons donc dire que la fonction de l’Apple Watch Series 4 a sauvé la vie de ce patient. D’autant plus que grâce à cette découverte, il a pu bénéficier des soins médicaux nécessaires.

En ce qui concerne la fonction ECG, elle a fait l’objet de tests approfondis avant son lancement. Lors des essais cliniques effectués sur 600 patients, l’application a pu détecter avec une très grande précision (98,6 %) l’existence d’une fibrillation auriculaire.